Dette sociale : Des agriculteurs réclament un étalement sur 10 ans

Une centaine d'agriculteurs, selon la préfecture et les organisateurs, ont réclamé jeudi à Nîmes l'étalement sur dix ans de la dette sociale vis-à-vis de la Mutualité sociale agricole (MSA), qui s'élève au total dans le Gard à 89 millions d'euros, a précisé la FDSEA.

Les agriculteurs, qui ont manifesté devant la préfecture, répondaient à l'appel des syndicats FDSEA et Jeunes Agriculteurs (JA). La législation actuelle, selon la FDSEA, permet un étalement de la dette sociale sur trois ans. Mais certaines exploitations, exsangues, sont dans l'impossibilité de solder leur dette dans ce laps de temps, fait valoir la FDSEA.

Un décret a déjà été rédigé permettant l'étalement sur dix ans, mais n'a pas été signé, en raison, selon le syndicat agricole, de l'opposition du ministère du Budget.

Les agriculteurs craignent qu'avec le remaniement ministériel annoncé, la signature du décret soit « reportée, au mieux », soit, « au pire », définitivement rejetée.

Une délégation d'agriculteurs a été reçue en préfecture. Elle a obtenu un rendez-vous à Matignon le 26 octobre. La MSA, sécurité sociale agricole, est un guichet unique pour les prestations sociales du monde agricole, exploitants et salariés. Elle se présente comme le deuxième régime de protection sociale en France, avec 3,5 millions de personnes protégées en maladie en 2009.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier