Du 20 au 30 mars 2010 : Une semaine pour «les alternatives aux pesticides»

La 5e édition de la « semaine pour les alternatives aux pesticides » veut mettre en lumière, à travers toute la France, les alternatives aux produits chimiques, pour l'agriculture mais aussi les espaces verts, bordures de routes ou jardins.


« Ce n'est pas un fantasme ou un voeu pieux: il y a un véritable foisonnement. Partout, des gens démontrent qu'il est possible de diminuer fortement leur utilisation voire de s'en passer complètement », explique François Veillerette, président du Mouvement pour les droits et le respect des générations futures (MDRGF), à l'origine de cette initiative.

Lancée en 2006 en France - premier utilisateur de pesticides en Europe - par le réseau Action citoyenne pour les alternatives aux pesticides (Acap), cette semaine d'action compte près de 600 événements dans l'hexagone, et quelques uns dans d'autres pays européens (www.semaine-sans-pesticides.com).

Conférences, projections de films, visites, pour grands et petits, d'exploitations pratiquant l'agriculture biologique et de jardins bio : associations, entreprises et collectivités locales se mobilisent pour dénoncer l'impact environnemental et sanitaire des pesticides et mettre en avant des alternatives et des solutions pratiques.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier