Du net à l’assiette !

Anne-Sophie Lesage

Du net à l’assiette !

Connecter les agriculteurs aux citoyens. C’est le projet présenté ce mercredi au ministère de l’agriculture par trois ministres, Stéphane Le Foll, Fleur Pellerin et Cécile Duflot*, dans le cadre de la Loi d’avenir, afin de rapprocher les producteurs des consommateurs, via la restauration collective.

Ce projet « connecter les agriculteurs, les territoires et les citoyens » s'inscrit dans le cadre de la Loi d’avenir pour l’agriculture et vise à promouvoir le développement et le maintien « d’agricultures diversifiées, durables et performantes sur l’ensemble des territoires ». Son but ? Mettre en relation les agriculteurs et les professionnels de la restauration collective via des plateformes multimédia pour développer la consommation locale. Il répond ainsi à l’engagement pris par le Président de la République : atteindre le seuil de 40% de produits de proximité dans la restauration collective à l’horizon 2017.

Les différents intervenants ont présenté leurs supports interactifs pour rapprocher l’offre de la demande. En s’approvisionnant sur un marché de proximité, les collectivités peuvent ainsi davantage diversifier les produits, respecter les saisonnalités, tout en redynamisant leurs territoires ruraux. Une démarche qui répond à une véritable demande puisque 71% des consommateurs souhaitent contribuer par l’orientation de leurs achats, au soutien de produits régionaux.

Déjà de bons élèves

Les ministres ont tenu à mettre en avant des projets « exemplaires » : c’est le cas de « Mes produits en ligne » développé par les Chambres d’Agriculture, de « Manger bio, ici et maintenant » issu de groupements de producteurs bio, ou encore d’ « Agrilocal ». Des outils qui permettent aux gestionnaires des restaurants collectifs de s’approvisionner, en un clic, auprès des producteurs locaux.

Le Conseil Général de la Drôme est déjà sous le feu des projecteurs pour avoir mis en place le portail Agrilocal. Il s’agit d’une plateforme internet gratuite, de mise en relation directe entre producteurs locaux et acheteurs publics ayant une mission de restauration collective. Chaque producteur dispose d’une page personnelle pour mettre en avant ses produits et son entreprise.

Le succès est pour l’instant modéré puisque 132 agriculteurs sur les 6.400 exploitations identifiées se sont répertoriés sur le site. Mais l’initiative séduit de plus en plus ; le Puy-de-Dôme s’est également lancé dans le projet depuis un an. Une mutualisation avec une trentaine d’autres départements français est envisagée dans le cadre d’une association nationale.

Retrouvez d’autres plateformes de mise en relation d’agriculteurs et de professionnels de la restauration collective sur le site du ministère en cliquant ici.

* Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, Cécile Duflot, ministre de l’égalité des territoires et du logement, Fleur Pellerin, ministre déléguée aux petites et moyennes entreprises, à l’innovation et l’économie numérique ont choisi de mettre en avant ce projet « ensemble » pour donner plus de visibilité aux actions locales et surtout que celle-ci soient accompagnées par des « politiques publiques adaptées qui favorisent leur émergence. »

Publié par Anne-Sophie Lesage

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires