E.Coli : L'Europe ferme ses marchés aux graines égyptiennes

avec AFP

E.Coli : L'Europe ferme ses marchés aux graines égyptiennes

L'Union européenne a décidé mardi de fermer ses portes aux graines et pousses produites en Égypte après avoir établi un lien entre un lot de fenugrec venu de ce pays, contaminé par une souche mortelle de la bactérie E.coli, et les épidémies en Allemagne et en France.

Une enquête minutieuse pour remonter à l'origine a permis à l'Agence européenne de sécurité alimentaire (EFSA) de trouver un lien entre les épidémies allemandes et françaises et un lot de 15 tonnes de graines de fenugrec, une plante aux feuilles ovales, proches du trèfle, achetées en Égypte en 2009.

« L'enquête de traçabilité menée par l'EFSA a conclu qu'un lot de graines de fenugrec importées d'Égypte est le lien le plus probable entre les deux épidémies», annonce l'agence dans un rapport publié sur son site internet. L'EFSA estime que d'autres lots importés d'Égypte pendant la période 2009-2010 pourraient également être incriminés et précise qu'elle poursuit son enquête de traçabilité.

Arrivée en novembre 2009 dans le port d'Anvers en Belgique, la cargaison de fenugrec a été acheminée jusqu'à Rotterdam aux Pays-Bas, puis livrée à un importateur en Allemagne. Ce dernier a ensuite revendu le produit à des distributeurs en Allemagne et au Royaume-Uni. Les Britanniques ont revendu les lots de semences incriminés dans l'épidémie à Bordeaux, en France.

Les graines germées de fenugrec, soja et roquette interdites

Les recommandations de l'Agence ont conduit les experts des États membres et de la Commission réunis mardi à Bruxelles à décider le retrait de la vente de tous les lots de fenugrec importés d'Egypte sur la période 2009-2011 et leur destruction. Ils ont en outre décidé d'interdire temporairement l'importation de toutes les semences produisant des graines germées de fenugrec, de soja et de roquette jusqu'au 31 octobre.

L'interdiction annoncée par le commissaire à la Santé John Dalli est dictée par le principe de précaution et par la virulence de la bactérie. Elle entre en vigueur « immédiatement », ont précisé ses services dans un communiqué.

L'UE a importé d'Égypte 49.000 tonnes de ce type de graines germées en 2010 pour une valeur de 56 millions d'euros. Les graines de fenugrec sont consommées germées ou comme épice car elles sont très riches en phosphore ou magnésium notamment. Elles sont également réputées pour leurs vertus pharmaceutiques, notamment stimulantes de l'appétit et de la digestion. La plante entière est utilisée comme engrais vert en agriculture biologique.

Publié par avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires