Echanges agroalimentaires : L'excédent se confirme sur les dix premiers mois de l'année

L'excédent français des échanges agroalimentaires poursuit son amélioration en octobre, grâce aux produits transformés, selon les données du service statistique du ministère de l'Agriculture (Agreste).

En octobre, l'excédent agroalimentaire a bondi sur un an de près de 50% à
1,05 milliard d'euros, soit 347 millions d'euros de plus qu'en octobre 2009. Ce niveau record s‘explique par le doublement de l'excédent en céréales avec les pays tiers, conjugué à l'amélioration en produits transformés.

Les échanges de produits transformés expliquent en effet les trois quarts de cette embellie, qui concerne les pays tiers et, pour la première fois depuis 2008, également l'Union européenne. Sur l'Union européenne, l'excédent (476 millions) progresse par rapport à octobre 2009, grâce aux produits transformés. Les ventes s'améliorent notamment pour les vins et spiritueux, produits laitiers, produits des céréales et confiseries chocolatées.



L'excédent cumulé sur 10 mois atteint 6,14 milliards

Avec les pays tiers, l'excédent (575 millions) a quasiment doublé par rapport à octobre 2009 qui était déjà à un bon niveau. L'excédent en produits bruts, se maintient pour le deuxième mois consécutif, sous l'effet de ventes exceptionnelles de blé tendre. Celui des produits transformé atteint un niveau jamais atteint grâce à l'amélioration des performances pour les vins et spiritueux et dans une moindre mesure les produits laitiers. Globalement, l'excédent augmente avec le Maroc, l'Égypte, et les États-Unis.

Sur les dix premiers mois de l'année, l'excédent cumulé atteint 6,14 milliards d'euros, soit 1,8 milliard d'euros de plus que lors de la période comparable en 2009. Une hausse entièrement liée aux pays tiers, avec lesquels l'excédent a plus que triplé. Il bondit en produits transformés (vins, alcools, produits laitiers), tandis que le déficit en produits bruts se réduit principalement grâce au blé tendre.

Le solde des échanges extérieurs de produits agroalimentaires, positif depuis la fin des années soixante-dix, atteint son apogée en 1997, avec un excédent de plus de 11milliards d'euros (en euros 2004).

Les ventes de blé tendre aux pays tiers bondissent encore en octobre (Source: Douanes - CPF 2008)

Les ventes de blé tendre aux pays tiers bondissent encore en octobre (Source: Douanes - CPF 2008)

 

Source Agreste Conjoncture

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires