Ecophyto: un nouveau plan de réduction des pesticides présenté le 30 janvier

   Ecophyto: un nouveau plan de réduction des pesticides présenté le 30 janvier
Le ministère veut encourager l'assistance numérique aux cultures par drone et satellite (@Pleinchamp)

Une nouvelle version du plan Ecophytode réduction de l'usage des pesticides sera présenté le 30 janvier, après le constat d'échec dressé dans un récent rapport parlementaire, a annoncé mercredi le ministère de l'Agriculture.

Selon le communiqué, le ministre Stéphane Le Foll souhaite "amplifier le développement des alternatives" aux produits phytosanitaires en encourageant par exemple le bio-contrôle et les agro-équipements permettant une agriculture de précision. Ceci concerne notamment l'assistance numérique aux cultures, par drone et satellite, qui permet de doser le plus finement possible l'usage des intrants sur les seules zones qui les réclament.

"Leur développement permettrait de diminuer de près de 30% le niveau de pesticides, en particulier en viticulture et arboriculture" qui totalisent à elles seules 20% des produits utilisés en France.  "En termes de résultats, insiste le ministère, cela équivaut à une conversion à l'agriculture biologique de plus de la moitié des surfaces céréalières de France".

Stéphane Le Foll veut aussi "amplifier" la diffusion de bonnes pratiques à travers le réseau de quelque 2.000 fermes du réseau "Dephy", où le recours aux pesticides a baissé de 12% entre 2012 et 2013, indique-t-il. Ce réseau Dephy lancé en 2009 dans le cadre du plan Ecophyto permet d'expérimenter des techniques économes en pesticides.

D'autres dispositifs de la Loi d'avenir pour l'agriculture adoptée l'an dernier doivent concourir à la réduction des pesticides en France, avec les certificats d'économie de produits sanitaires, sur le modèle des certificats d'énergie.

Voir aussi :

 

Sur le même sujet

Commentaires 4

freiheit

c bien plus simple de taper sur les doigts des agriculteurs que sur ceux de la pharma'' allez voir sur pollution medicamenteuse..... mais ça personnes n en parles ecolos de banquets

merqui

et les cloches qui sont encore tellement dependants de leur drogue , meme tres dangereux pourvu qu'ils puissent balancer

rob57

Les politiciens sont bien plus dangereux, à quand un plan écopolitico avec une diminution de 30 % de l'usage des polticars cariéristes ??

CLOCHE215

ENCORE ET ENCORE DES PESTICIDES!! le péstiféré ça doit etre surement l'agriculteur!!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier