En 2011 : Augmentation de 4 à 20% des prix des aliments de base

La hausse des prix dans la grande distribution sera « de l'ordre de 2% » en moyenne en 2011, mais pourra atteindre jusqu'à 20% pour certains aliments comme la farine ou le café et de 5 à 10% pour les pâtes.

L'augmentation globale des prix « sera modérée, de l'ordre de 2% », indique Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution (FCD). Ce chiffre est une moyenne pour l'ensemble des produits, alimentaires ou non, dont les tarifs annuels ont été négociés entre les distributeurs et leurs fournisseurs pour une entrée en vigueur début mars.

Ces augmentations seront plus importantes pour les produits qui incorporent une part importante de matières premières agricoles. Ainsi, les prix des farines devraient progresser en moyenne de 15 à 20%, celui des pâtes alimentaires de 5 à 10%, le café de 10 à 20% et le beurre de 4 à 8%.

Quant au prix de l'huile, il devrait augmenter de 5 à 8%, celui du fromage de 2 à 4%, le pain de 5 à 7% et les biscuits entre 3 et 10%, ajoute la FCD, qui représente l'essentiel de la grande distribution à l'exception de Leclerc et Intermarché. Seuls les prix des plats cuisinés, de certaines eaux minérales, du riz et des glaces devraient rester stables. De son côté, Michel-Edouard Leclerc, patron des centres du même nom, a annoncé début mars une hausse des prix alimentaires de 3 à 3,5% en moyenne.

La hausse des prix devrait se concrétiser progressivement, au fur et à mesure de la mise en place dans les magasins, des politiques de chaque enseigne. Les marques de distributeurs et les produits alimentaires frais, notamment la viande et les légumes, ne sont pas concernés par ces négociations.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier