En janvier : Une vague de froid s'est abattue sur la France

SC avec Agreste

En début et en fin de mois de janvier, une vague de froid relativement sévère s'est abattue sur la France, accompagnée souvent d'épisodes neigeux.

Avec à peine trois degrés de moyenne, la température du mois de janvier se positionne à plus de deux degrés en deçà des normales saisonnières. Toutes les régions du territoire sont touchées par cette baisse des températures. C'est dans une grande partie nord-ouest du territoire que les écarts aux températures normales ont été les plus importants. Dans le nord, on a pu observer un pic de températures moyennes journalières négatives de - 6 degrés, le 8 janvier.

Sur la majorité de la métropole, les précipitations de janvier sont toutefois déficitaires par rapport à la normale. Seules les régions du sud-est ont eu une pluviométrie excédentaire, et notamment la Corse où son niveau a été proche de trois fois supérieure à la normale. Depuis le mois de septembre 2009, les précipitations cumulées sont inférieures à la normale sur la majeure partie du territoire, avec des déficits importants situés sur le littoral du Languedoc-Roussillon. Les secteurs excédentaires se concentrent sur les Bouches-du-Rhône et toute le façade ouest du pays, y compris les côtes de la Manche.

Grâce aux précipitations abondantes de la fin décembre 2009, le niveau des réserves utiles des sols en eau remonte, et se situe au dessus du niveau normal sur la plus grande partie du territoire, et notamment dans l'extrême sud-est. A l'inverse, cet écart accuse un léger déficit sur la pointe de la Bretagne et les régions situées entre Beauvais et Auxerre. La situation est particulièrement critique sur une zone comprise entre Clermont-Ferrand, Lyon et Perpignan.

Source Agreste Conjoncture

Publié par SC avec Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires