En Moselle : Pénélope Fillon a fumé le calumet de la paix avec un Algonquin

Pénélope Fillon, l'épouse du Premier ministre, est venue jeudi soir en Moselle fumer le calumet de la paix avec un chef algonquin, à l'occasion de l'inauguration d'un jardin éphémère dédié aux Nations premières du Québec.

Devant un feu de bois dressé aux Jardins de Laquenexy, centre départemental d'expérimentation fruitière dévolu à la sauvegarde des vergers, Mme Fillon a écouté, au côté du préfet de Lorraine Bernard Niquet, les incantations du chef Kapiteotak (« Celui qu'on entend chanter de loin »), venu du Québec pour l'inauguration de ce jardin où est évoquée la culture amérindienne.

Sous le titre « Ohtehra » (« Racines »), cet espace de 1.000 m2 propose, en collaboration avec le Jardin botanique de Montréal (Canada), des plantes et arbustes d'Amérique du Nord, témoins du rapport qu'entretiennent toujours les onze nations autochtones reconnues officiellement par le Québec en 1985. « Le plus important pour nous, c'est susciter une émotion », explique Pascal Garbe, directeur des Jardins fruitiers. « Nous voulons présenter les Nations premières de façon authentique, montrer qu'on peut allier tradition et modernité. La vision que les gens ont de cette culture est très réductrice, elle se limite globalement au costume et à la coiffe à plumes », martèle-t-il.

Pour Gilles Vincent, directeur du Jardin botanique de Montréal, l'un des plus importants au monde, « il s'agit de faire découvrir au public le mode de vie ancestral des peuples amérindiens et les liens très étroits qu'ils entretiennent avec la nature, la terre mère ». Dans le jardin éphémère de Laquenexy, le visiteur apprendra notamment que la tortue est un animal sacré pour le peuple Huron-Wendat, et que la plupart des activités amérindiennes (semailles, récoltes, cueillettes, chasses, fêtes, etc...) étaient rythmées en treize périodes correspondant au calendrier lunaire. Les jardins fruitiers de Laquenexy, qui racontent 100 ans d'histoire de la viticulture et de l'arboriculture en Moselle, sont nés en 2006 d'un institut viticole créé sous l'occupation allemande en 1900 (jardinsfruitiersdelaquenexy.com).

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires