En novembre, les prix agricoles restent stables

En novembre, les prix agricoles restent stables

En novembre, les prix agricoles croissent de 0,5% par rapport à octobre. Sur un an, ils progressent de 1,6 %.

Le prix des céréales continue de baisser. Une baisse liée au fait que les opérateurs de marché ont en partie délaissé les contrats de matières premières jugés trop volatils, explique l’Insee. Par ailleurs, le bassin céréalier de la mer Noire est revenu cette année à une production normale et la hausse de l’offre a contribué à faire baisser les prix depuis trois mois.

Le prix des oléagineux augmente faiblement (0,7 %),  sous l’effet de la hausse du prix du tournesol, dont le prix est actuellement attractif face au colza. Le prix de la pomme de terre accuse sur le mois un recul de -26,2 % par rapport à l’année dernière à la même période en novembre. La production en Europe du Nord-Ouest a été plus abondante que lors de la saison précédente.

Le prix des fruits frais diminue en glissement annuel (-9,1 %). Les prix de la pomme et de la poire baissent sous l’effet d’une production importante et d’une demande domestique modérée. Le kiwi se commercialise difficilement en ce début de saison tandis que les noix s’écoulent aisément.

légumesnov2011

Le prix des légumes frais baisse également en novembre en glissement annuel (-4,3 %). Les oignons se sont récoltés en abondance chez les principaux pays producteurs européens. Les températures douces ont stimulé les récoltes de choux-fleurs et de mâches, qui peinent à s’écouler. En revanche, les intempéries dans le Sud-est ont raréfié l’offre de salades dont le prix augmente. La consommation d’endives est soutenue en novembre ; leur prix est en augmentation par rapport à novembre 2010.

porcprix

En données corrigées des variations saisonnières et  par rapport à octobre, le prix des animaux augmente en novembre de 2%. Le prix du porc augmente encore sensiblement (+9,3 %) : la production européenne a diminué et la demande mondiale est forte. Le prix des oeufs se redresse. Sur un an, il s’accroît fortement (+57,3%). En effet, la mise aux normes des cages à poules, suite à une directive européenne, engendre une baisse sensible de la production en 2011 par rapport à 2010.

production

Le prix des consommations intermédiaires augmente très légèrement en novembre par rapport à octobre, en raison notamment de la hausse du prix de l’énergie. Le prix des engrais affiche une hausse sensible sur un an. Le prix des investissements diminue légèrement.

Source Insee Conjoncture

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier