Engrais : Baisse de 26% des livraisons aux agriculteurs

B.BOUCHOT d'après AFP

Les livraisons d'engrais ont baissé d'un quart lors de la campagne 2008-2009 après la chute des prix des grandes cultures et l'envolée des prix des matières premières, selon les chiffres de l'Union des industries de la fertilisation (Unifa).

Du 1er juillet au 30 juin, 7,3 millions de tonnes d'azote, de phosphore et potassium ont été livrées aux agriculteurs, soit une diminution de plus de 26% par rapport à 2007-2008.

- 50 % pour les engrais à base de phosphore et potassium

« Les agriculteurs se sont retrouvés dans une situation difficile » avec une baisse des prix des céréales à partir de juillet 2008 alors que les prix des engrais restaient élevés, explique-t-on à l'Unifa.

Les engrais à base de phosphore et potassium ont été les premiers touchés par les livraisons avec une baisse moyenne de 50% tandis que les engrais azotés simples sont parvenus à enrayer la chute, -11%.

L'azote étant indispensable pour assurer le rendement des récoltes, les agriculteurs ont dû y avoir recours en dépit de leur prix élevé. La situation est différente avec les engrais à base de phosphore et de potassium, la plante pouvant s'alimenter grâce à des réserves dans le sol, permettant aux agriculteurs d'attendre la baisse des prix, a-t-on ajouté à l'Unifa.

Le prix des engrais à la baisse

Depuis la fin 2008, l'azote et le phosphore ont vu leurs prix baisser, atteignant des niveaux désormais proches de ceux de 2006, selon l'Unifa. En revanche pour le potassium, la baisse est moins marquée. En 2007, l'industrie française des fertilisants a représenté un chiffre d'affaires estimé à 2,8 milliards d'euros. Elle emploie directement 5.000 personnes environ.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier