Entrepreneurs de travaux agricoles : le nombre d'emplois en baisse

Entrepreneurs de travaux agricoles : le nombre d'emplois en baisse

La crise agricole se ressent aussi au sein des entreprises de travaux, qui voient, pour la première fois depuis dix ans, le nombre de contrats refluer.

Bientôt le congrès

Les Entrepreneurs des territoires organisent leur congrès annuel du 2 au 4 février 2017 à Agen, dans le Lot-et-Garonne. Le thème : « être entrepreneur de travaux agricoles dans 10 ans ». 

Pour la première fois en 10 ans, la caisse centrale de la MSA a constaté que le nombre de contrats permanents et occasionnels a reculé dans les entreprises de travaux agricoles. Il est passé de 95.186 en 2014 à 94.192 en 2015. Selon la FNEDT, la suppression de l’exonération des charges sociales sur les contrats des travailleurs occasionnels et des demandeurs d’emploi a entraîné « une augmentation de 2 € de l’heure du coût de travail ». « Cette mesure les a poussées à être plus sélectives sur les candidats ou à robotiser certains travaux par exemple », explique la FNEDT. L’organisation professionnelle souhaite « que la mesure d’exonération des charges patronales soit remise en place, afin de conserver les emplois créés par les entrepreneurs ».

Prestataires de services, les entrepreneurs de travaux réalisent des chantiers pour le compte des agriculteurs, éleveurs, propriétaires et exploitants forestiers, industriels de la première transformation, collectivités et établissements publics gestionnaires d'espaces naturels ou de réseaux. Le secteur des entrepreneurs de travaux représente 21.000 entreprises.

Parmi celles-ci, plus de la moitié sont employeuses. 14.154 personnes sont employées dans le secteur des travaux forestiers, 2823 en travaux sylvicoles et 80.426 en travaux agricoles. Particularité du secteur : les entreprises emploient à 80 % des salariés saisonniers ou sur des durées déterminées, en lien avec les périodes de fortes activités (vendanges, moissons...).

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier