Environnement : Défendre la profession agricole plutôt que de la dénigrer

Le Grenelle de l'environnement, «c'est, jusqu'à nouvel ordre, que des aides pour l'agriculture », a estimé mardi le ministre de l'Écologie, Jean-Louis Borloo lors d'un point de presse. La chambre d'agriculture d'Ile de France, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs s'insurgent de ses déclarations dans une lettre ouverte à Chantal Jouanno et Jean-Louis Borloo.

«Dire que le Grenelle de l'environnement ‘ce n'est que des aides pour l'agriculture' démontre votre méconnaissance du terrain, des territoires et de l'agriculture», explique la chambre d'agriculture d'Île de France, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs d'Ile de France dans une lettre ouverte.

« Les contradictions dont vous semblez vous prévaloir montrent le déni de l'État Français pour ses agriculteurs…» poursuivent-ils. Pour eux, la question qui se pose lorsqu'on résume de manière concise les objectifs du Grenelle de l'environnement pour l'agriculture c'est: « Comment continuer à produire de manière compétitive sans intrants, sans grever notre potentiel agronomique, sans ressources et sans OGM? »

Les différents organismes agricoles estiment qu'il n'est pas difficile de démontrer que les contraintes imposées aux producteurs en matière environnementale sont synonymes de hausse des charges et de baisse des rendements. « En ces temps difficiles pour l'agriculture vous qualifiez d'amalgame la dénonciation des mesures du Grenelle par les agriculteurs… N'est ce pas vous qui une fois de plus stigmatisez la profession agricole? »

« Il est encore plus contradictoire d'imposer aux agriculteurs des mesures dites environnementales et sanitaires pour les bienfaits de tous et de continuer à aligner le prix des denrées alimentaires sur un cours mondial où le Grenelle n'a pas droit de cité… » poursuivent-ils.

Dans cette lettre, ils demandent expressément au ministre de revenir sur ses propos et de défendre la profession agricole plutôt que de la dénigrer.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier