FAO : L'agriculture exclue des discussions de Copenhague

SC

La FAO estime que l'agriculture peut contribuer à réduire les émissions globales de gaz à effet de serre et regrette que l'agriculture soit largement exclue des discussions du sommet de Copenhague.

« L'agriculture peut contribuer de manière significative à réduire les émissions globales de gaz à effet de serre, surtout dans les pays en développement», estime la FAO dans un communiqué. Elle offrirait même, d'après Alexander Müller, sous-directeur général de la FAO, «des options déjà disponibles et efficaces pour un faible coût ».

Car si l'agriculture est responsable de 14% des émissions globales de gaz à effet de serre, elle a également des solutions pour réduire ou éliminer, ces émissions. « Quelque 70% de son potentiel de réduction des émissions pourraient être réalisé dans les pays en développement », selon le rapport

La FAo lance un appel pour des financements en faveur de programmes d'atténuation des émissions et d'adaptation au changement climatique «tout en contribuant à la réduction de la pauvreté et de la faim ».

Déranger le moins possible le sol

Certaines pratiques culturales, y compris celles de l'agriculture bio, capturent le carbone et le stockent dans le sol. L'idée, indique M. Mller, est de déranger le moins possible le sol, de le garder couvert, de mélanger et de procéder à la rotation des cultures afin que le carbone soit puisé de l'atmosphère et stocké dans les sols et la végétation. Près de 90% du potentiel de l'agriculture de réduction ou d'élimination des émissions de l'atmosphère proviennent de telles pratiques, estime la FAO.

Outre la séquestration du carbone par les sols, l'utilisation plus efficace des fertilisants et une meilleure gestion des systèmes de bétail sont également des options qui renforcent la réduction ou l'élimination des émissions.

La FAO souligne, dans le même rapport, que les pratiques culturales requises pour l'atténuation du changement climatique, sont souvent les mêmes que celles nécessaires à l'augmentation de la productivité et de la sécurité alimentaire.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier