FAO : La crise menace l'essor de la pomme de terre

SC

L'essor de la pomme de terre dans les pays en développement est menacé par la crise mondiale qui entraîne une régression des investissements, du commerce et de l'accès des fermiers au crédit, met en garde la FAO.

S'appuyant sur des chiffres statistiques récents, un rapport de la FAO intitulé « Éclairage sur un trésor enfoui » révèle que la pomme de terre est la principale culture non céréalière de la planète. Sa production a atteint le niveau record de 325 millions de tonnes en 2007, dont la moitié est produite dans les pays en développement.

Toutefois, les perspectives pour l'année à venir sont plus sombres. « Les pays développés pourraient être tentés de prendre des mesures protectionnistes alors que la crise bancaire priverait beaucoup de paysans des crédits nécessaires pour investir dans la production en 2009 », estime la FAO

Pour renforcer cette culture dans les pays en développement, la FAO et le Centre international de la pomme de terre ont lancé un appel pour mettre “la science de la pomme de terre au service des pauvres”. Il s'agit notamment de mettre à la disposition des producteurs des semences de bonne qualité et des variétés plus résistantes aux maladies, aux nuisibles, à la sécheresse et au changement climatique.

A l'heure actuelle, les rendements en Afrique, en Asie et en Amérique latine se situent en moyenne à près de 15 tonnes de pommes de terre à l'hectare, soit moitié moins qu'en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord.


Source FAO

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier