FAO : La faim gagne du terrain

SC

La hausse des prix a plongé 75 millions de personnes de plus au-dessous du seuil de la faim, portant le nombre estimé de personnes sous-alimentées dans le monde à 923 millions en 2007, annonce aujourd'hui la FAO.

La FAO en est convaincue : la réalisation de l'objectif du Sommet mondial de l'alimentation de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim d'ici 2015 sera très difficile à atteindre. Avec la hausse des prix, le monde se retrouve en effet avec 75 millions d'affamés en plus que le nombre estimé pour la période 2003-2005.

La flambée des prix des engrais, du carburant et des produits alimentaires a aggravé le problème, indique la FAO. Les prix des denrées alimentaires ont augmenté de 52 % entre 2007 et 2008 et les prix des engrais ont presque doublé au cours de l'année dernière.

Outre le coût social dévastateur de la faim sur les vies humaines, la malnutrition a également un impact négatif sur la productivité du travail, la santé et l'éducation, ce qui entraîne de faibles niveaux de croissance économique globale.

Pour briser le piège faim-pauvreté, il est urgent d'agir immédiatement sur deux fronts, estime la FAO : rendre la nourriture accessible aux plus vulnérables et aider les petits agriculteurs à accroître leur production et leurs revenus.

Les pays les plus durement frappés par la crise actuelle – la plupart d'entre eux en Afrique – auraient besoin d'au moins 30 milliards de dollars par an pour assurer la sécurité alimentaire et relancer leur secteur agricole longtemps négligé.

Source FAO

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires