FAO : Réduire de moitié le nombre d'affamés d'ici 2015

SC

Les pays membres de la FAO se sont engagés à réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim d'ici 2015. 6,5 milliards de dollars de promesses de dons ont été récoltés.

Dans leur déclaration finale, les pays membres de la FAO réaffirment les objectifs des sommets sur l'alimentation de 1996 et 2002 : atteindre la sécurité alimentaire et réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées pour 2015 au plus tard. Et la tâche sera rude puisque mardi, le directeur général de la FAO Jacques Diouf, a estimé qu'avec les tendances observées actuellement, cet objectif ne serait atteint qu'en 2150 ...

Les pays membres de la FAO affirment également dans cette déclaration que la nourriture ne devrait pas être utilisée comme moyen de pression économique et politique. « Nous nous engageons à faire de la sécurité alimentaire une question permanente de politique nationale» proclame le texte.

La communauté internationale est appelé à poursuivre ses efforts en matière de libéralisation des échanges internationaux de produits agricoles en réduisant les obstacles au commerce, et les politiques qui sont à l'origine de distorsions des marchés. L'objectif est de donner aux agriculteurs, en particulier dans les pays en développement, «de nouvelles possibilités de vendre leurs produits sur les marchés mondiaux, et d'appuyer leurs efforts d'accroissement de la productivité et de la production».

Considérations géopolitiques et divisions ont toutefois contraint les participants du sommet de Rome à revoir à la baisse leurs ambitions et à n'évoquer qu'en termes généraux la question des biocarburants. Le sommet de Rome de la FAO a permis de recueillir plus de 6,5 milliards de dollars de promesses de dons pour lutter contre la faim et la pauvreté.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires