FARRE 51 : Agriculture et biodiversité

FARRE 51

FARRE 51 : Agriculture et biodiversité

L'association Farre de la Marne, Forum de l'Agriculture Raisonnée Respectueuse de l'Environnement, composée d'agriculteurs et d'organismes, met en oeuvre et fait la promotion depuis de nombreuses années des pratiques agricoles respectueuses de l ‘environnement.

Dans le cadre de sa recherche d'ouverture, d'échanges et de formation, elle a tissé des liens avec des experts et des associations de divers horizons pour aborder des thèmes nouveaux comme la biodiversité.

En cette année internationale de la biodiversité, et dans l'esprit des assises régionales qui auront lieu le même jour, une action concrète aura lieu , sur l'exploitation de Benoît et Isabelle Collard (Somme Tourbe dans la Marne), consistant à planter sur la globalité de l'exploitation des « bouchons champenois » c'est à dire des buissons d'une emprise moyenne de 4 m2 composés de 6 arbustes.

Bien adaptées aux sols de la région, ces espèces produisent des fleurs et des fruits favorables aux insectes et aux oiseaux. Elles permettent le développement d'auxiliaires* intéressants pour l'agriculture.

Cette action sera mise en place avec le concours :
- Des étudiants de la Maison Familiale de Auve qui réaliseront les plantations et les
suivront pendant 2 ans.
- De la Fédération Régionale de la Chasse et d'Agrifaune
- Des Brigades Vertes, association de réinsertion sociale de l'Argonne
- De la Chambre d'Agriculture de la Marne
- De l'EARL Terre de Coeur, exploitation agricole située à Somme Tourbe.

Après un partenariat approfondi sur le thème de la biodiversité de Farre 51 avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) pendant 5 ans, la mise en place du projet Symbiose coordonné par le Conseil Régional, le suivi des auxiliaires par la Chambre d'Agriculture, la mise en place d'Agrifaune, la réflexion sur la mise en place d'une trame verte a pu faire son chemin et se concrétise aujourd'hui. Elle s'inscrit dans la durée. De nouvelles plantations seront réalisées par les étudiants au printemps 2011.

*Les auxiliaires peuvent être :
- des organismes contribuant à la fertilité des sols (exemple : le lombric)
- des prédateurs des ravageurs des cultures (exemple : la coccinelle qui se nourrit de pucerons)
- des organismes participant à la production (exemple : les abeilles qui assurent la pollinisation).

Source FARRE 51

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier