FCO : Vaccins : le ministre de l'Agriculture lance les appels d'offre

C.R d'après actuagri

Dans le cadre du Sommet de l'élevage, le ministre de l'Agriculture a annoncé un nouveau plan de soutien de 30 millions d'euros. Retour sur ce plan.

Le plan de 30 millions d'euros annoncé par le ministre de l'Agriculture le 3 octobre dernier à Clermont-Ferrand, vient s'ajouter aux 168 millions d'euros d'aides débloquées depuis 18 mois pour indemniser les éleveurs touchés par l'épizootie. Le ministre a d'ailleurs promis le versement de ces premières aides avant la fin octobre...

Le plan FCO
Le nouveau plan de soutien a pour objectif de verser une aide complémentaire pour les mortalités, au moins jusqu'au 15 novembre 2008. Des aides au maintien des animaux dans les élevages et à l'engraissement vont également être reconduites. Par ailleurs, une nouvelle enveloppe du fonds d'allègement des charges (FAC) va être débloquée, notamment en raison de l'extension du sérotype 1 de la fièvre catarrhale, agrandissant les zones réglementées où les mouvements d'animaux sont limités. Enfin, 1 million d'euros provenant du budget du ministère va venir s'ajouter au 1,1 million déjà proposé par la Caisse centrale de la MSA, pour prendre en charge les cotisations sociales.

Manque de vaccins

Entre décembre 2008 et mars 2009, la vaccination sera obligatoire pour l'ensemble du cheptel des petits ruminants et des bovins pour les sérotypes 1 et 8 de la FCO.
- Pour contrer le sérotype 8, 40 millions de doses de vaccins ont déjà permis de vacciner 80 % des bovins et 96 % des petits ruminants. Un nouvel appel d'offres a été lancé pour la campagne de vaccination de 2009 sur à nouveau 40 millions de doses.
- Face au sérotype 1, les vaccins ne sont pas encore disponibles en quantité suffisante. Le ministère a signé un marché avec la firme Fort Dodge pour 1,3 million de doses. Il a aussi lancé un appel d'offres portant sur 50 millions de doses. Michel Barnier s'est engagé devant les éleveurs à ce qu'au fur et à mesure de l'extension du sérotype 1 de la maladie, des vaccins soient disponibles « pour les animaux des foyers atteints, les broutards des zones réglementées et les animaux à haut potentiel génétique ». Ceci à court terme. A moyen terme, le ministre a assuré que les vaccins seront disponibles, permettant une campagne de vaccination « massive et simultanée contre les deux virus». Enfin, il a souligné que le rappel de vaccination à 6 mois pour le sérotype 1 « ne sera pas nécessaire ».

 

Harmonie européenne

Devant la Commission européenne, le ministre français a défendu trois points :
- la généralisation au niveau communautaire de la vaccination obligatoire des animaux sensibles pendant au moins quelques années ;
- le maintien d'un financement européen des opérations de vaccination et pour l'achat de vaccins en 2009, comme cela a été le cas en 2008 ;
- la possibilité, enfin, de vacciner dans les zones indemnes sans pour autant bloquer les flux commerciaux. Des points soutenus par 17 Etats membres, selon Michel Barnier.

Nouvelle aide de la MSA

Le Conseil d'Administration de la MSA du Puy-de-Dôme a décidé lors de sa réunion du 3 octobre 2008 d'accorder aux éleveurs ovins et caprins en activité, ayant une production de plus de 100 brebis, une prise en charge de 10 % du montant de leurs cotisations émises en 2007. Cette prise en charge est portée à 15 % pour les Jeunes Agriculteurs.
Cette réduction de leurs cotisations sociales se fera automatiquement sur la facture émise à partir du 20 octobre 2008. Les éleveurs n'ont donc aucune demande particulière ni démarche à faire auprès de la MSA.
Après l'aide accordée aux familles pour leurs enfants, au moment de la rentrée scolaire, les administrateurs ont à nouveau souhaité aider les éleveurs ovins, particulièrement touchés cette année.

La FCO dans le Puy-de-Dôme

La confirmation de nouveaux cas de FCO sérotype 1 dans les départements du Lot a entraîné une modification de la Zone Réglementée BTV 1 et 8 dans les départements de l'Aveyron, du Cantal, de la Corrèze et de la Haute-Vienne.
- Sérotype 8
A ce jour dans le Puy-de-Dôme la DDSV Auvergne dénombre 565 foyers dont 579 bovins, 286 ovins, 1 caprin.
En France : 19 006 cas de FCO BTV8 de l'année 2008 sont issus de la circulation virale 2008.
- Sérotype 1
2 933 cas de FCO BTV1 issus de la circulation virale 2008.
40 cas de FCO BTV 1 et 8 dans un même cheptel.

Source Auvergne Agricole

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier