FDSEA : Brice Guyau nouveau président de la FDSEA

Vendée agricole Rédaction

Joël Limouzin et Brice Guyau
Joël Limouzin et Brice Guyau - (c) vendée agricole

Une nouvelle génération de responsables qui a fait ses preuves au syndicat Jeunes Agriculteurs prend les rênes de la FDSEA. A 38 ans, Brice Guyau prend le témoin de Joël Limouzin.

C’est une nouvelle page qui s’ouvre pour la Fdsea de Vendée. Joël Limouzin, président charismatique en poste depuis 17 ans a passé le témoin à Brice Guyau âgé de 38 ans. Une fonction qu’il va assumer, trente ans tout juste après son père, Luc Guyau aujourd’hui candidat à la mairie de Thorigny. Pour ceux qui ont travaillé auprès de Brice Guyau comme secrétaire général depuis un an et qui avaient milité à ses côtés à Jeunes Agriculteurs lorsqu’il était président, ce n’est pas vraiment une surprise. Lundi, en élisant les nouveaux responsables du bureau et leur nouveau leader – 36 voix sur 41- les administrateurs de la Fdsea ont donné un signe. C’est du sang neuf qui vient épauler l’éleveur en conduite bio de Thorigny, président des JA de 2007  à 2011. En première ligne à ses côtés au poste de secrétaire général, Eric Coutand producteur de volailles et de moutons  aux Herbiers, fait aussi partie de cette génération qui a fait ses preuves à JA également comme président. Parmi les sélectionnés de cette nouvelle équipe, on trouve également trois autres anciens présidents JA : Loïc Rineau, producteur de lait à Bournezeau, qui a eu aussi les commandes de JA ; Albert Bobineau et Dominique Barbeau, producteurs de lait.

Avec Cédric Mandin, leader départemental pour la production de viande bovine déjà impliqué dans le bureau, ces anciens responsables JA ont entre 38 et 55 ans. Brice Guyau a déjà fait ses armes en secondant Joël Limouzin, en représentant la Fdsea à la commission départementale d’orientation agricole (CDOA) et en étant à l’initiative de nombreuses actions syndicales. Il compte bien ne rien lâcher ! « Il faut transformer les contraintes environnement en économies et non pas en charges ». Pour lui deux choses sont essentielles dans son nouvel habit de capitaine de la Fdsea : « s’appuyer sur le réseau afin de bien identifier les problèmes locaux et les faire remonter à la région puis à la Fnsea. Et conduire la politique de la Fdsea en tandem avec Eric Coutand. »

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires