Fêtes de fin d'année : Malgré la crise, le foie gras a toujours la cote

Malgré la crise, le foie gras reste la star des fêtes de fin d'année et les consommateurs ont tendance à privilégier la qualité à la quantité, ainsi qu'à acheter ce produit cru pour le cuisiner eux-mêmes, selon des producteurs présents au Salon Gourmets et vins ce week-end à Lyon.

« En période de crise, les gens se réfugient sur des produits de qualité et plus naturels, quitte à en manger moins. Ils consomment moins de foie gras, donc ils veulent avoir un produit de qualité pour vraiment se faire plaisir, surtout pour Noël », explique Emmanuel Jacquin, éleveur-producteur dans le Lot.

Les deux produits en vogue du secteur sont le foie gras cru, dont la part de marché a fait un bond de 18% en 2009 pour atteindre 29% des ventes (contre 27% en 2008) et le foie gras mi-cuit, qui se conserve environ un mois au réfrigérateur. Le foie gras cru surfe sur la vague du « fait maison », qui redevient à la mode notamment sous l'impulsion des nombreux programmes culinaires diffusés à la télévision.

Mais la crise y est aussi pour quelque chose. Car, acheter du foie gras cru pour le cuisiner soi-même revient beaucoup moins cher. Beaucoup de gens auront donc du foie gras cru dans leur assiette cette année lors des réveillons. Au niveau des produits prêts à consommer, c'est le foie gras mi-cuit qui à la cote. « Il se vend plus pour les fêtes car son côté naturel plaît aux gens.
Son élaboration permet de garder plus de moelleux et de saveur. De plus, c'est un produit frais, donc cela rassure les gens », affirme Eric Laguilhon, dont la société est spécialisée dans la transformation du foie gras.

D'autre part, les producteurs ont remarqué que les consommateurs se dirigeaient de plus en plus vers eux, notamment lors des fêtes de fin d'année.
« Noël est synonyme de convivialité et on veut bien manger en famille. Les gens reviennent donc à la terre, à des produits authentiques », s'exclame un autre producteur. « Crise ou pas, les gens veulent se faire plaisir pour les fêtes, la période de l'année par excellence où l'on consomme du foie gras. Les gens viennent vers nous car ils ont besoin de nous parler, d'avoir des conseils et d'être rassurés, notamment sur la qualité et la provenance des produits », renchérit M. Husson, producteur dans la Gironde.

Près de 19.000 tonnes de foie gras sont produites chaque année en France (dont environ 4.300 sont exportées), soit environ 75% de la production mondiale. En 2009, 18.700 tonnes (dont 4.000 issues de l'importation) ont été consommées dans l'Hexagone, dont 8.801 tonnes par les ménages, contre 8.186 tonnes en 2008. Selon les sondages, 80% des Français affirment être des consommateurs de foie gras et 48,2% des ménages en ont acheté en 2009 (contre 45,9% en 2008). Les perspectives pour 2010 sont bonnes puisqu'au premier semestre, les achats de foie gras ont progressé de 16% par rapport à la même période en 2009.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier