Filière bioéthanol : L'impact positif des biocarburants serait confirmé

SC

Les premières conclusions de l'étude réalisée par l'Ademe confirmerait l'impact positif des biocarburants sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Les premières conclusions de l'étude réalisée par l'Ademe ont été présentées au groupe de travail sur les biocarburants qui s'est réuni dans le cadre du Comité opérationnel « énergies renouvelables » du Grenelle de l'environnement. .

D'après la filière bioéthanol, cette étude confirme que « les gains énergétiques et de GES (Gaz à effet de serre) des biocarburants produits en Europe resteront significatifs et, en tout état de cause, supérieurs au seuil d'éligibilité environnemental proposé dans le projet de directive européenne EnR (35%) ». La filière en conclut que le plan biocarburant conserve une justification sur le plan de l'énergie et de la réduction des gaz à effet de serre.

Cette étude n'est toutefois que le début d'un travail de fonds sur le bilan écologique et énergétique des biocarburants et cette première synthèse avait avant tout pour but d'indiquer la méthodologie à adopter.

A quand un bonus écologique pour les voitures Flex Fuel ?

Au vue des conclusions de cette nouvelle méthodologie, Alain Jeanroy, Directeur général de France Betteraves, réclame une révision du système de l'eco-pastille afin qu'il prenne en compte le bilan positif du bioéthanol et que les voitures Flex Fuel puissent bénéficier du bonus écologique.

Afin de s'assurer que le développement des biocarburants contribue effectivement à lutter contre le réchauffement climatique sans entrer en concurrence avec la production alimentaire, la filière propose également de définir des critères stricts de durabilité qui seront utilisés au sein de l'Union européenne. L'objectif est de garantir aux automobilistes et aux citoyens que le bioéthanol a été produit dans le plus grand respect de l'environnement.

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier