Finistère : Algues vertes: la CLCV (consommateurs) porte plainte contre X

L'association CLCV (défense des consommateurs) du Finistère a porté plainte contre X pour mise en danger d'autrui, estimant que la prolifération d'algues vertes sur la côte constitue un « danger » pour la vie et la santé des habitants, a-t-elle annoncé.

« Les algues mettent en danger la santé et la vie des habitants dans leur usage des plages et du littoral », a expliqué la CLCV dans un communiqué. Depuis plusieurs mois de nombreuses plaintes pour mise en danger d'autrui ont afflué dans les tribunaux bretons. Début novembre, des associations environnementales ont déposé près d'un millier de plaintes contre X dans ce dossier des marées vertes au tribunal de Saint-Brieuc.

En septembre, 300 plaintes avaient déjà été déposées au tribunal de Guingamp contre le préfet des Côtes d'Armor pour mise en danger de la vie d'autrui à l'initiative de l'association Sauvegarde du Trégor. Ces plaintes ont été ensuite centralisées au pôle de santé publique du parquet de Paris, ainsi que la plainte déposée par le cavalier qui a perdu son cheval fin juillet, intoxiqué par des algues vertes.

Un rapport officiel demandé après la mort de ce cheval sur une plage de Saint-Michel-en-Grève (Côtes-d'Armor) avait confirmé fin août que l'hydrogène sulfuré, émis lors de la décomposition des algues vertes, pouvait être « mortel » en cas de concentration importante.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier