FNSEA : Les deux candidats décidés à aller jusqu'au bout

La FNSEA va devoir se choisir jeudi un nouveau président entre deux candidats aux profils opposés. Les deux postulants semblent décidés à aller jusqu'au bout.

Un conseil d'administration se tiendra le 16 décembre pour élire le onzième président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA). Jean-Michel Lemétayer quitte en effet ses fonctions un peu plus de trois mois avant la fin de son mandat, prévu fin mars lors du Congrès de la FNSEA à Saint-Malo. C'est une sortie « programmée, préparée » et qui n'a rien d'une démission, a-t-il assuré.

Ce départ anticipé vise surtout à calmer les tensions grandissantes au sein du syndicat où la bataille ferait rage pour la succession. Les 69 membres du conseil d'administration devront se prononcer à la majorité entre Dominique Barrau, actuel secrétaire général et à ce titre numéro 2 de la FNSEA, et Xavier Beulin, premier vice-président.

Rarement une élection aura suscité autant de passions à la FNSEA où d'ordinaire le choix du président fait l'objet d'un consensus. En dépit des appels à l'unité de Jean-Michel Lemétayer qui ne veut pas d'un « binôme » pour lui succéder, les deux postulants semblent décidés à 'aller jusqu'au bout. « Il y aura bien un premier tour », assure-t-on à la FNSEA.

Il est vrai que la détermination affichée des deux candidats ne présage pas d'une présidence en tandem un moment évoquée ces derniers jours. Xavier Beulin déclarait lui-même jeudi dans le journal « La Nouvelle République du Centre» : « la FNSEA ne peut pas être dirigée par un tandem ».

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier