Forum international de l'Énergie : Les biocarburants sur le banc des accusés

SC

Les biocarburants ont reçu une nouvelle salve de critiques au Forum international de l'Énergie à Rome, où producteurs et consommateurs de pétrole les ont accusés d'aggraver la crise alimentaire.

« Il se dessine un conflit entre nourriture et carburant avec pour conséquence des conflits sociaux désastreux pour des bénéfices environnementaux douteux », a lancé le Premier ministre italien sortant, Romano Prodi, devant le Forum énergétique qui réunit pays producteurs et consommateurs de pétrole à Rome.

« Le monde doit décider ce qui doit être la priorité: conduire ou manger », a jugé de son côté le ministre qatari de l'Énergie, Abdallah al-Attiyah, en niant le rôle des prix élevés du pétrole dans la crise alimentaire. « Il ne faut pas mettre en cause le pétrole mais les biocarburants, qui sont à l'origine d'une grande partie du problème », a-t-il déclaré en marge du Forum.

Plus nuancé, Lawrence Eagles, chef analyste à l'Agence internationale de l'énergie, qui représente les intérêts énergétiques des pays consommateurs d'hydrocarbures, estime que les biocarburants « font partie de l'équation de la crise mais c'est faux de vouloir se focaliser uniquement sur eux ». Pour lui, la hausse des prix alimentaires est due surtout à une demande très forte en produits agricoles des pays émergents ».

Pour autant, l'AIE soutient l'utilisation des biocarburants de deuxième génération, qui utilisent des plantes non vivrières. « La deuxième génération a une place dans la palette des énergies », affirme M. Eagles.

Source AFP

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires