France: l'excédent agroalimentaire double en août grâce aux exportations

France: l'excédent agroalimentaire double en août grâce aux exportations

L'excédent agroalimentaire français a doublé en août sur un an grâce à la nette hausse des exportations sur fond de reprise des céréales, indique samedi le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

L'excédent des échanges agroalimentaires a atteint en août 544 millions d'euros, en hausse de 92% par rapport à août 2016, selon les chiffres diffusés par Agreste, le bureau des statistiques du ministère. Ce résultat a été obtenu grâce à "la forte croissance des exportations (+404 millions d'euros sur un an)", souligne le ministère. Elle a "fait plus que compenser la hausse des importations (+143 millions d'euros sur un an)".   L'excédent a augmenté de plus de 100 millions d'euros d'un mois sur l'autre, puisqu'il atteignait 440 millions d'euros en juillet. Sur les huit premiers mois de l'année, l'excédent agroalimentaire s'établit à 3,06 milliards d'euros, un chiffre là aussi en nette hausse par rapport au cumulé des sept mois précédents (2,5 milliards) mais encore inférieur à la période correspondante de 2016.  

Première fois

De janvier à août de l'année dernière, l'excédent agroalimentaire français était en effet de 4,27 milliards d'euros. Ce sont les produits bruts qui tirent les chiffres de 2017 à la baisse, puisqu'ils sont dans le rouge de 500 millions d'euros depuis le début de l'année contre un milliard d'euros d'excédent en 2016. Le solde d'août pour les produits bruts a néanmoins été positif de 141 millions d'euros, la première fois qu'un excédent a été dégagé depuis mars, remarque Agreste, l'attribuant notamment au retour de la demande en céréales après une mauvaise récolte l'an dernier.   "Au premier rang des produits bruts exportés, les céréales voient la valeur de leurs exportations augmenter de 113 millions d'euros sur un an", selon le ministère.

Source Avec AFP

Sur le même sujet

Commentaires 1

DIGUE3942

ah, les exportations sont vitales pour la france, même si elles sont à fond perdu pour le monde AGRICOLE.....

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier