France : La grève du lait débute dans les grandes régions productrices

La « grève du lait », lancée jeudi en France, a déjà donné lieu à plusieurs actions de producteurs, notamment dans les grandes régions productrices comme la Bretagne et le Nord.

La grève serait suivie par 25 à 30% des producteurs de lait dans le Grand Ouest (Normandie, Bretagne, Pays de Loire) et le département du Nord, régions qui concentrent 60% de la production laitière française, selon le président de l'Association des producteurs de lait indépendants (Apli) Pascal Massol.

Pour la FNSEA, premier syndicat agricole français, cette grève est cependant « peu suivie » que ce soit en France ou en Europe, et « n'infléchira pas les positions de l'Union européenne » sur la suppression des quotas.

« On n'aura pas la tendance exacte avant lundi puisque la collecte s'organise sur trois jours. Les gens sont motivés », estime Karol Bulcke, délégué départemental de l'Apli dans le Nord.



Distributions gratuites

Dans l'Orne, Anton Sidler, responsable local Apli, annonce « une bonne quarantaine de % de participation ». Le Finistère a aussi vu « entre 30 à 40% » de mobilisation, selon l'Organisation des producteurs de lait (OPL, proche de la Coordination rurale). Dans l'Ain, une cinquantaine de membres de l'Apli ont ouvert les vannes des tanks, vidant le lait dans les fosses à lisier ou le distribuant à des consommateurs.

Des distributions gratuites de lait ont été organisées sur des marchés, comme à Vire (Calvados) ou Avesnes-sur-Helpe (Nord). A Toulouse, place du Capitole, une vingtaine de producteurs de l'Apli ont distribué 1.300 litres de lait vendredi matin, demandant 25 centimes par litre, prix de la bouteille et du bouchon.

Blocages de camions

Des militants de la Confédération paysanne ont bloqué des camions de collecte, dans le Rhône et la Loire, avec une vingtaine d'interceptions de véhicules appartenant aux industriels Sodiaal et Lactalis, ainsi qu'à l'Union régionale des coopératives laitières.

A Rostrenen (Côtes-d'Armor), deux camions ont également été bloqués. « On a décidé le blocage général de la collecte, ainsi de gré ou de force, tous les producteurs sont concernés », a expliqué Jean Cabaret, porte-parole de la Confédération paysanne en Bretagne.

Selon l'Apli, la grève touchait vendredi d'autres pays européens comme l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et l'Italie. En Belgique, des dizaines de producteurs laitiers ont déversé des citernes de lait sur une autoroute et devant l'hôtel de ville de Charleroi.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier