France : Les entreprises agroalimentaires souffrent

SC

Amorcée depuis le début de l'année, la baisse de l'activité des industries agroalimentaires françaises se confirme.

Au troisième trimestre 2008, la croissance du chiffre d'affaires des entreprises agroalimentaires reste plus soutenue (+ 6 %) que dans le reste de l'industrie manufacturière (+ 3 %). Mais, souligne la statistique agricole dans son dernier bulletin, le rythme de croissance du secteur peine à se maintenir. Les industries souffrent de la baisse de la demande, notamment étrangère, en produits agroalimentaires.

La production des IAA (hors tabac) en France continue de chuter au même rythme qu'au deuxième trimestre (- 1,1 % contre - 1,4 %). Sont notamment touchés, le travail des grains avec une baisse de l'activité de 5 % au troisième trimestre et le secteur chocolaterie-confiserie (- 10 %). Mais la dégradation se propage à d'autres secteurs. L'activité de l'industrie laitière est en chute de 0,4 %, en raison d'une baisse des fabrications de fromages (- 2 %) et l'alimentation animale stagne (+ 0,3 %).

En revanche, les huiles résistent bien. L'activité s'accélère fortement pour les corps gras (+ 18 %), tant pour les huiles brutes que pour les huiles raffinées, en liaison avec la bonne récolte d'oléagineux sur la campagne 2008-2009.

L'excédent commercial se détériore

L'excédent commercial des IAA se détériore pour le troisième trimestre consécutif. Il se réduit de 33 millions d'euros au troisième trimestre 2008 comparé au troisième trimestre 2007 et se chiffre désormais à 1,7 milliard d'euros sur l'année 2008. Cette détérioration provient du ralentissement de la hausse des exportations associée à une hausse toujours soutenue des importations.

Les industriels de l'agroalimentaire ne sont pas très optimistes pour les résultats de la fin 2008. L'activité a nettement fléchi, comparée à 2007, et les carnets de commandes ont continué de se dégarnir. Les stocks de produits finis sont jugés très supérieurs à la moyenne, notamment dans l'industrie laitière et dans le secteur des boissons. Les perspectives de production ne devraient pas s'améliorer au premier trimestre 2009.

L'emploi salarié des IAA se dégrade également. Le secteur de l'industrie agroalimentaire perd 7.800 emplois en un an : il compte 549.000 salariés fin septembre 2008.

Source Agreste Conjoncture janvier 2009

Publié par SC

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires