Froid : Suspension de la chasse dans une dizaine de départements

La chasse au gibier d'eau et aux oiseaux migrateurs a été suspendue, vendredi, dans une dizaine de départements français afin de ne pas aggraver la situation des oiseaux rendus vulnérables par le froid.

Les préfectures du Rhône, de Côte d'or, de l'Ain, de la Loire et de l'Isère, ont pris des arrêtés de suspension pour dix jours de la chasse aux oiseaux de passage, tels que la bécasse des bois et le vanneau huppé. Ainsi la bécasse des bois, un oiseau migrateur que l'on rencontre en France du début octobre à fin mars, début avril, se nourrit essentiellement de vers de terre qu'elle trouve en fouillant profondément l'humus des sous-bois grâce à son long bec fin.

Dans l'ouest, les préfectures de Maine-et-Loire, de la Manche, de l'Orne, du Morbihan et de Vendée ont pris des mesures similaires afin d'épargner diverses espèces d'oiseaux hivernants.

Cette possibilité est prévue par le code de l'environnement en cas de gel prolongé afin de préserver le gibier fragilisé. La suspension de la chasse peut être décidée par périodes de dix jours maximum, renouvelables.

Le froid affecte particulièrement les oiseaux terrestres tels que les grives et les vanneaux ainsi que les oiseaux d'eau (oies, canards, poules et râles d'eau) qui séjournent sur les étangs, mares, lacs et autres plans d'eau actuellement gelés.

L'hiver peut être critique pour les oiseaux qui consacrent la quasi-totalité de la journée à rechercher de la nourriture pour résister au froid. Ainsi la mésange peut perdre 10 % de son poids en une seule nuit, d'après la LPO.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires