Générations futures conteste la baisse de l'usage des pesticides en 2012

Générations futures conteste la baisse de l'usage des pesticides en 2012

L'ONG Générations futures conteste la baisse de l'usage de pesticides en 2012, annoncée il y a dix jours par le gouvernement, et met en avant une hausse des quantités vendues l'an dernier.

La baisse de 5,7% avancée par le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll "est basée sur des données incomplètes et n'est donc pas réelle", écrit Générations futures dans un communiqué. "Il manquait environ 4% des quantités de substances vendues pour calculer le NODU" (nombre de doses unités), l'indicateur retenu par le ministère depuis 2009 pour suivre l'évolution de l'usage des pesticides.

Le décalage viendrait du fait que cet indicateur est notamment basé sur des chiffres de vente 2012 qui doivent être déclarés au plus tard au 31 mars 2013, mais que certaines déclarations, faites après cette date, n'ont pas été prises en compte dans le NODU. 

Interrogé, le ministère de l'Agriculture n'a pas souhaité commenter ces informations. Selon le ministère, en 2012, la consommation de pesticides a baissé pour la première fois depuis 2009 de 5,7%, un chiffre qui englobe une diminution de 11% pour les insecticides et herbicides, et une hausse de 6% de l'usage de fongicides.

Interrogée par l'AFP sur les quantités vendues, l'Union des industriels de la protection des plantes (UIPP, fabricants), a dit ne pas avoir de chiffre pour 2012.  En revanche, le chiffre d'affaires du secteur en France affiche pour 2012 une hausse de 5,3%, selon l'UIPP, qui précise que cela reflète "l'inflation, la hausse des coûts de mise sur le marché et l'innovation". En 2011, le chiffre d'affaire avait enregistré une hausse de 5% pour une augmentation de 1% des volumes.

L'objectif scellé lors du Grenelle de l'Environnement dans le cadre du plan Ecophyto de 2008 est une réduction de 50% de l'usage des pesticides d'ici 2018, mais une telle baisse semble hors d'atteinte au vu des résultats des trois dernières années.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 2

PLEIN41

encore et toujours du blabla, il y en a marre

realisme

il n'y a aucun indicateur sur le terrain qui permettent de dire que ca a baissé ca sent la manipulation politique... avec les cours assez haut les gens ont investis dans les phytos et 2013 devra

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier