Gestion de l'eau : compte rendu de la réunion "France Captages"

Lac de Sidiailles

Nos deux associations « Captages 14 » du Calvados et « Cydealia Eau et Vie pour l’Avenir » du Cher et de l’Allier ont choisi Sidiailles pour réunir différentes associations concernées par des Aires d’Alimentation de Captages (AAC) dont nous avions connaissance.

Le législateur a conçu la loi Grenelle de manière à respecter l’environnement, l’économie et le social

Pour être durable, le développement doit concilier ces 3 éléments : équité sociale, préservation de l’environnement et efficacité économique. Le Grenelle n’a jamais été conçu pour vider un territoire de son âme. Une interprétation dogmatique de cette loi nuit à son but premier. Il est temps que cela cesse !

Selon le rapport Bruntland (1987): « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. » Nos générations rurales futures ne doivent pas être exclues de cette définition ! L’avenir de ces générations ne doit pas être hypothéqué sur l’autel du dogmatisme aveugle.

L’Ecologie doit être une solution, pas une punition ! Newton disait que les hommes passent plus de temps à construire des murs que des ponts. Ne laissons pas des murs se construire sur nos territoires : construisons des ponts qui nous relient pour préserver durablement les territoires ruraux. Soyons partenaires !

« Parce que l’obligation de subir nous donne le droit de savoir » (Jean ROSTANG). Ne soyons pas écartés des dossiers.

Tous les spécialistes s’accordent sur un point : les acteurs locaux sont les clés de la réussite de la protection de l’eau. Alors soyons écoutés !

Sidiailles est au Centre géographique de la France mais c’est aussi tout un symbole. Son grand bassin versant de 16 000 ha, et son non moins conséquent Périmètre de Protection Rapproché de 1000 ha, concerne 3 départements (Allier, Cher, Creuse) et 3 régions (Auvergne, Centre, Limousin).

En 2006, 99% des agriculteurs de ce bassin versant ont été audités par la société privée SCE de Toulouse. La topographie de chaque exploitation a été analysée, les pratiques de chacun observées, des conseils ont été prodigués. Sidiailles a été Bassin Pilote et a servi de référence nationale pour la mise en place des mesures agro environnementales. Sidiailles appartient aussi au département où réside le Président de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, M. Lepelletier.

La qualité de l’eau brute de la retenue est classée A1 comme l’une des meilleures eaux de France.

Autre particularité, cette commune, ce bassin versant, sont traversés par la Méridienne Verte. Espérons que les idées qui ont émergé de cette journée empruntent ce Méridien de Paris et arrivent au plus vite au cœur de notre belle capitale !

Nos associations, créées ou en cours de création, veulent toutes être partenaires de la protection de l’eau. Certaines ne rassemblent que les agriculteurs, d’autres y ont associé les propriétaires de terres, de bois, et les particuliers vivant dans ces AAC.

Pour une partie d’entre elles, la concertation avec les acteurs locaux a été conforme aux règles édictées par nos lois républicaines. Des instances et des élus de tous ordres s’y impliquent. Les moyens mis en place sont à la hauteur des enjeux. Cependant des questions se posent sur l’avenir et le soutien économique à moyen et long terme.

Pour d’autres, c’est un calamiteux désastre : absence de concertation, pas d’étude d’impact économique, pas d’agronomie dans les dossiers, pas de suivi sur la pérennisation des mesures.

Des maires, des présidents de syndicats d’eau sont pris entre deux feux : règles imposées par l’administration, mais aussi défense du maintien de la principale activité économique du monde rural et de son tissu social, manque de moyens financiers pour aboutir à un consensus acceptable par tous.

Autre constat flagrant : la valeur de la propriété agricole est trop souvent occultée des discussions. Les propriétaires se posent de nombreuses questions sur le devenir de leur foncier. A l’avenir, intéressera t’il des jeunes si des mesures drastiques sont mises en place ?

A l’heure où la retraite en milieu rural est réduite à la portion congrue, la valeur patrimoniale n’est qu’un complément acquis après de dures années de labeur. La présence d’experts fonciers et de partenaires bancaires témoigne de l’importance de ce sujet.

Tous les groupes présents consacrent beaucoup de temps et d’énergie à la compréhension de ces dossiers. La rencontre s’imposait. Des courants d’idées majeures ont été évoqués.

Nous sommes tous partenaires de la protection de l’eau, les premiers à la boire. Nous voulons un partenariat utile et constructif : participer plutôt que subir.

Nous avons déjà rassemblé aujourd’hui plus de 20 départements.

Ensemble, nous créons un Collectif des associations concernées par les captages qui s’appellera « France Captages ».

Notre but est de remonter au niveau national les problématiques rencontrées au niveau des Périmètres de Protection et des Aires d’Alimentation de Captages. Nous établirons également un guide de suivi de procédure d’enquête d’utilité publique.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier