Gouvernement : Lutter contre le gaspillage des terres agricoles

Le gouvernement veut diminuer de moitié d'ici 2020 la consommation de terres agricoles pour lutter contre le gaspillage, un phénomène qui ne cesse de croître à la périphérie des villes.

Dans son projet de loi sur la modernisation de l'Agriculture (LMA), le gouvernement propose la création d'une commission départementale de la « consommation des espaces agricoles ». Celle-ci donnera son « avis » à chaque fois qu'un projet d'aménagement entraînera un déclassement des surfaces agricoles.

Chaque année 74.000 hectares de terres agricoles sont convertis en zones commerciales, infrastructures routières, lotissements... Par rapport au début des années 1980, c'est 20.000 hectares de plus qui disparaissent annuellement au profit de l'urbanisation. Tous les 10 ans, l'équivalent d'un département de la taille de la Seine-et-Marne, de la Manche ou encore de la Charente est ainsi totalement urbanisé.

Réviser les droits des communes

André Barbaroux, directeur de la Safer, plaide pour une révision des droits des communes en matière d'urbanisme. Les 36.000 communes françaises ont, en effet, le pouvoir de définir les zones à construire et outre « la guerre » que peuvent se mener certaines d'entre elles pour accaparer de la taxe professionnelle, beaucoup privilégient trop facilement l'octroi de terres en périphérie au lieu de réutiliser celles non utilisées en ville, souligne-t-il.

Au lieu des zones commerciales qui défigurent le paysage français où chaque enseigne dispose de parkings à perte de vue, M. Barbaroux cite l'exemple de l'Allemagne qui oblige les commerces à s'installer sur plusieurs étages et où les parkings sont souterrains.


* Fédération nationale des Sociétés d'aménagement foncier et d'établissement rural

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires