Grande distribution : 1,4% de marge nette en moyenne

S C

La marge moyenne du  rayon boucherie  en GMS serait de - 4,4%

Pour casser l’idée reçue selon laquelle la grande distribution s’en mettrait « plein les poches », la Fédération du Commerce et de la Distribution (FCD) publie ses marges nettes sur les produits transmis à l’Observatoire des prix et des marges.

La FNB sceptique exige une "clarification"

Dans un communiqué, les éleveurs bovins expriment « leur stupéfaction devant une telle communication, tant sur la forme que sur le fond ». Elle précise que ces données n’ont, à ce stade, jamais encore étaient présentées ni discutées en « Observatoire viande bovine ». « FCD se précipite en brûlant les étapes dans une campagne de communication, très bien orchestrée, mais qui relève surtout de la campagne de désinformation», estime la Fédération nationale bovine. Les producteurs de bovins estiment que la grande distribution « a malheureusement amplement fait la démonstration par le passé de son inventivité pour multiplier ses marges plus ou moins opaques»

La FNB demande à Philippe Chalmin, président de l’Observatoire des prix et des marges, et au ministre de l’Agriculture « une clarification dans les meilleurs délais sur ce sujet majeur de la répartition de la marge dans la filière bovine ».

D’après la FCD (Auchan, Carrefour, Casino, Cora, Système U...),  la moyenne des marges dans les rayons présentés* (choisis par l’Observatoire des prix et des marges) serait de 1,4%. « A titre d’exemple, sur un caddie payé 50 euros par un consommateur, l’enseigne a une marge nette équivalente à 70 cents d’euros », affirme  la Fédération dans un communiqué.

Le détail de ces chiffres montre des écarts de rentabilité d’un rayon à l’autre et dévoile que certains rayons, notamment ceux de la boucherie et des fruits et légumes, auraient des marges négatives.

La marge du rayon  boucherie serait de -4,4%, celle des steaks hachés surgelés de -4,8%, des fruits et légumes de -0,7%. Parmi les marges positives, sont cités les rayons « Produits laitiers et œufs » (+ 2,9%),  volailles  (+4,9%) et charcuterie  + 6,1%.

« Il convient de noter que les trois rayons ayant une rentabilité négative ont tous des coûts de personnel plus élevés que les autres (entretien du rayon, besoin de service des clients) » précise la FCD qui explique que « c’est d’abord le coût du travail qui pèse sur les rayons frais ». Ainsi, à titre d’exemple, alors que le rayon boucherie a des frais de personnel de 10,6% en moyenne, ceux des produits laitiers et oeufs sont en moyenne de 4,2%.

« En acceptant une totale transparence, les enseignes de la distribution tiennent à montrer que les affirmations concernant leurs marges sont souvent fausses, notamment en ce qui concerne les rayons fruits et légumes et boucherie mais également la moyenne de tous les rayons », explique la grande distribution.

La publication officielle du rapport de l’Observatoire des prix et des marges, présidée par Philippe Chalmin, est  prévue pour cet automne.

* Les 6 rayons choisis par l’Observatoire sont : viande, steaks hachés surgelés, volailles, charcuterie, 
produits laitiers & œufs et fruits et légumes

Sur le même sujet

Commentaires 17

terje

foutage de gueule, la FCD n'a aucune cridibilité....pourquoi elle nous donne jamais les marges des centrales d'achats des groupes "carfour, E-leclerc, Auchan"qui sont plus vers les 30% que des 1,4%. A, c'est si facile de maquiller les chiffres pour le grand public en pensant que nos magasin ne nous escroque que de 1,4%.

gg

je pense que cette marge de 1.4/ est relle mais attention c'est bien entendu apres avoir paye les salaires y compris celle du directeur ;apres la renumerations des capitaux,a quel taux? apres un amortissement de combien d'annee? et la ristourne de la centrale d'achat ? sur un compte a lausanne en suisse ?
LA FNSEA FERAIENT BIEN DE REAGIR A CETTE PROPAGANDE HONTEUSE!!

85

en 3 ans un un hyper marché est ammortis.(maximum)la durée courante est de 18 a 24 mois
on ne fait pas cela avec une marge nette de 1.4% .
il faut arréter de nou prendre pour des cons.

si

Si ce qu'ils disent sur leur marge est vrai alors ce sont de très mauvais gestionnaires et leur rentabilité ne se fait qu'en "saquant" les producteurs c'est à dire en forçant les producteurs à être +que rentables honte à notre économie celle de nos politiques

si

Si ce qu'ils disent sur leur marge est vrai alors ce sont de très mauvais gestionnaires et leur rentabilité ne se fait qu'en "saquant" les producteurs c'est à dire en forçant les producteurs à être +que rentables honte à notre économie celle de nos politiques

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires