Grippe aviaire au Bangladesh : 10.000 oiseaux abattus depuis novembre

Près de 10.000 oiseaux ont été abattus en deux mois au Bangladesh, ont indiqué mercredi les autorités, après avoir reconnu la veille la mise au jour d'un nouveau foyer de grippe aviaire dans le nord de ce pays pauvre, parmi les premiers producteurs de volailles au monde.
Le gouvernement de Dacca entend ainsi répondre à la résurgence du virus
H5N1 depuis novembre, a indiqué un fonctionnaire spécialement chargé du dossier.
Mardi, un porte-parole du ministère de l'Agriculture, Salahuddin Khan, avait indiqué qu'au moins 100 volatiles avaient été abattus lundi soir dans une ferme du département de Kurigram, peu après la découverte du virus de la grippe aviaire dans un élevage.
Il s'agit du cinquième département touché, selon M. Khan.

Le Bangladesh a été frappé par la grippe aviaire en février 2007, puis en janvier 2008. Cinquante des 64 départements du pays avaient été affectés et près d'un million de poulets ou canards abattus au nom du principe de précaution.
D'après des estimations du gouvernement, cette épidémie a conduit près de 40% des éleveurs de volailles du pays à mettre la clé sous la porte et mis ainsi au chômage près d'un demi-million de travailleurs.
Mais ce pays pauvre d'Asie du Sud de 144 millions d'habitants compte des centaines de milliers d'élevages de volailles, secteur qui emploie plus d'un million de personnes et qui produit chaque année 220 millions de poulets et 37 millions de canards.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier