Intempéries : Les agriculteurs peuvent déneiger et saler les routes

Raphaël Lecocq

Autorisés jusqu'à présent à déneiger, sous certaines conditions, les agriculteurs peuvent désormais participer au salage des routes. Le Bcma en précise les modalités dans une note de synthèse.

La Loi de modernisation agricole du 27 juillet 2010 a élargi la possibilité accordée aux agriculteurs de participer aux opérations d'entretien des réseaux routiers. Un article du Code rural les autorisait à assurer le déneigement au moyen de leur tracteur et d'une lame adaptée. Ils peuvent désormais réaliser les chantiers de salage et de sablage. Le Bureau de coordination du machinisme agricole (Bcma) rappelle dans une note de synthèse les obligations des deux parties prenantes que sont les collectivités et les agriculteurs volontaires : responsabilité, permis de conduire, signalisation, équipements requis, carburant, rémunération…

Tous gagnants

Equipés de lame de déneigement, les tracteurs agricoles participent activement aux opérations de déneigement des réseaux routiers, à la demande des collectivités locales, qui ont l'obligation d'assurer l'entretien du réseau routier dont elles ont la charge. Les collectivités ont tout à gagner d'un recours aux agriculteurs, qui ont comme premier atout le fait de pouvoir conduire un engin de déneigement, en l'occurrence leur tracteur, sans être astreint à l'obligation de posséder le permis poids lourd. Ils ont en prime une bonne connaissance du réseau routier secondaire et sont le plus souvent capables de se mobiliser à tout moment.

Sous certaines conditions, les agriculteurs pouvaient déneiger. Ils peuvent désormais saler et/ou sabler (Doc Amazone)

Sous certaines conditions, les agriculteurs pouvaient déneiger. Ils peuvent désormais saler et/ou sabler (Doc Amazone)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier