International : 2009 : Année des fibres naturelles

La FAO lance l'Année internationale des fibres naturelles (coton, lin, laine, cachemire,...), rappelant que leur production rapporte 40 milliards d'euros par an aux agriculteurs de la planète.

Après celles de la pomme de terre, l'agence de l'ONU pour l'Agriculture et l'Alimentation (FAO), entend célébrer les vertus du coton, du lin, du sisal, du chanvre, de la laine, de l'alpaga, de l'angora, du poil de chameau, du cachemire… « Chaque année, 30 millions de tonnes de fibres naturelles sont extraites des animaux et des plantes de la planète », rappelle la FAO. La culture la plus importante reste le coton, avec 25 millions de tonnes par an.

L'objectif de cette «Année des fibres naturelles» est de souligner l'intérêt qu'elles représentent aussi bien pour les agriculteurs, comme source de revenus, que pour les consommateurs. A l'image de l'abaca, bananier des Philippines et de l'Équateur, servant traditionnellement à la fabrication de cordes, mais aussi de saucisses, de sacs de thé, de filtres à café et de billets de banque.

L'année sera marquée par des conférences, des expositions, des défilés de mode et d'autres manifestations comme un Sommet international du mohair en Afrique du Sud et un Festival de la fibre créative en Nouvelle-Zélande.

En 2008, la FAO avait organisé l'Année internationale de la pomme de terre.

Source FAO

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier