Internet : Le référencement vous rend visible

CER FRANCE, Gérer pour gagner

Internet : Le référencement vous rend visible

Travailler sérieusement son référencement, ça rapporte ! Benjamin Quédeville, conseiller en e-commerce, vous donne la marche à suivre.

Avant de voir ensemble les différentes techniques, dîtes-nous pourquoi il faut référencer son site…

Benjamin Quédeville : Imaginez un site internet que personne ne trouve… Il serait totalement inutile. Le référencer consiste à le rendre visible auprès de ceux qui le cherchent. Comment faire ? Avant de démarrer, la démarche est de se mettre dans la peau des prospects et de recenser l'ensemble des supports qui peuvent mener vers son site.

Quels sont les meilleurs supports pour drainer des visiteurs ?

Benjamin Quédeville : Une bonne démarche de visibilité nécessite de travailler sur tous les canaux qui existent. Certains sont incontournables. Il y a bien sûr les moteurs de recherche ; Google truste 80 % des recherches sur internet, mais n'oublions pas Bing et Yahoo. Ensuite, je citerai les guides d'achats, tels que Kelkoo, Ciao ou le Guide, dans lesquels vous pouvez référencer vos produits. Ou encore les portails spécialisés comme Décofinder pour la déco, ou DirectIndustry pour les fournisseurs de l'industrie.

Mais comment s'y prendre ?

Benjamin Quédeville : Je préconise aux chefs d'entreprise qui ne sont pas trop pressés par les résultats de rentrer dans une démarche de référencement gratuit, dit “naturel”. Cette démarche repose sur deux actions : la mise à jour régulière de votre site avec des contenus bien pensés en termes de mots clés, et le tissage de liens avec d'autres sites. À terme, les pages de votre site finiront par sortir dans les premiers résultats de Google. Cela prend du temps, mais quand on a réussi à se positionner, cela devient très rentable car vous ne payez rien.

Et quand on est pressé, notamment quand on vend en ligne ?

Benjamin Quédeville : La solution simple et immédiate, c'est d'acheter de la visibilité. Google propose le système AdWords : il s'agit d'acheter des mots clés pour afficher une petite publicité dans les résultats. Ce qu'on appelle les liens commerciaux.

Tout le monde n'est pas un pro du référencement… À qui s'adresser ?

Benjamin Quédeville : La solution la plus simple, c'est de sous-traiter son référencement naturel. Il faut être vigilant dans le choix du prestataire. Comptez 400 à 1 000 € par mois pour des vrais spécialistes. Il existe des sociétés qui vous vendent du “référencement” pour 100 ou 200 € par mois. En fait, elles se contentent de mettre quelques mots clés dans votre site et puis plus rien. C'est de l'argent perdu. Un vrai prestataire doit produire au moins 2 pages par mois, vous conseiller sur les mots clés, vous inscrire dans différents sites pour faire des liens, et réaliser un rapport mensuel de l'évolution de votre positionnement sur les mots clés conseillés.

Et si l'on veut le faire soi-même ?

Benjamin Quédeville : Si l'on veut être autonome, mieux vaut suivre une formation aux techniques de référencement. Cinq à dix séances d'une heure suffisent pour apprendre à dresser la liste des mots clés, écrire pour optimiser ses pages, s'inscrire dans les annuaires. Il faut aussi savoir analyser ses audiences et comment
agir pour améliorer sa visibilité.

Et quand on n'a pas beaucoup de temps ni d'argent ?

Benjamin Quédeville : Il faut concentrer ses efforts. Notamment sur Google, qui est incontournable. C'est la clé de la visibilité.

Source CER FRANCE, Gérer pour gagner

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier