Irrigation : Les agriculteurs de la Vienne mobilisés

lisabeth Hersand

Lundi dernier, les irrigants de la Vienne ont investi la Direction Départementale des Territoires de la Vienne pour exprimer leur ras-le-bol face aux nouvelles baisses d'autorisations de prélèvement.

« On n'est plus écoutés » lance Laurent Lambert.Entouré de plus de 200 irrigants, le président de l'ADIV ne cache pas le malaise ressenti chez les irrigants. « Nous avons reçu de très nombreux courriers et avons été alertés par des irrigants sur des baisses importantes ». Globalement, une baisse de 2 % a en effet été appliquée à tous les agriculteurs, par rapport à la consommation de l'année dernière.Pour les agriculteurs qui font chaque année des efforts pour consommer un peu moins, la baisse est d'autant plus importante.
À la sortie de la rencontre avec le DDAF, Laurent Lambert invite ses confrères « à mettre le volume dont vous avez besoin pour vos plantes, et à ne pas respecter les VHR.En cas de coupure au Pont Saint-Cyprien, nous nous exprimerons en temps voulu ». Une incitation à la désobéissance lancée par l'Adiv suite à un désaccord sur les méthodes d'alerte.
Surpris par l'accueil qui leur a été réservé par les forces de l'ordre devant les locaux de la DDT, LaurentLambert a également invité les irrigants à réserver le même accueil aux fonctionnaires qui viendront contrôler leurs compteurs cet été.Un nouvel appel à la désobéissance qui ne devrait que moyennement plaire aux services préfectoraux. « Je préfère le tribunal administratif au tribunal de commerce » conclut Laurent Lambert.

Publié par lisabeth Hersand

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier