Isolation et échangeur de chaleur sur bâtiment volaille

CA 63 VIDAL G/ BOISSIER

Isolation et échangeur de chaleur sur bâtiment volaille
Echangeur de chaleur : grâce à ce procédé, l’air vicié chaud sort en cédant les calories à l’air entrant renouvelé. Potentiel d’économie du gaz de 25% (ITAVI)

Des agriculteurs, avec l’appui des techniciens du service Bâtiment de la Chambre d'agriculture /Ede, recevront ceux et celles qui veulent en savoir davantage sur les énergies renouvelables, l’utilisation de l’eau, et leur mise en pratique sur le terrain (voir programme en encadré).

Energies renouvelables et utilisation de l’eau

Des témoignages d’agriculteurs accompagnés de conseils techniques - Visites à partir de 14h00

Lundi 09 septembre 2013

 Isolation et échangeur de chaleur sur bâtiment volaille

Gaec de Chandirassou

Gérard Nouhen - Mayet

Mardi 10 septembre 2013

 Chauffe-eau solaire et pré-refroidisseur de lait

Gaec de Chante Perdrix

Jean-Paul Cohade - Le Grand Chambois

 Mardi 17 septembre 2013

Abreuvement dans les pâtures

 Gaec de la Bergeronnette - Arnaud Tixier - Saudut

 Jeudi 19 septembre 2013

Récupération des eaux pluviales pour abreuvement

Gaec Champeix frères - Thierry Champeix - Sacot

Une visite se tiendra lundi 9 septembre 2013 à partir de 14 h au Gaec de Chandirassou en Combrailles, à Saint Gervais d’Auvergne.

Gérard et David Nouhen gèrent un troupeau de charolais allaitant, et un atelier de volaille label sur une surface de 103 ha à 700 m d’altitude. Ces agriculteurs ont une approche d’autonomie alimentaire et énergétique de leur gestion d’exploitation.

Concernant l’atelier volaille, un des trois bâtiments était ancien et en mauvais état. Il occasionnait des frais de chauffage important.

Comme la production de poulet label est réalisée sous contrat, avec l’intégrateur de volaille, le type de bâtiment choisi est un compromis entre les exigences de l’intégrateur et les objectifs des agriculteurs. Ainsi, le constructeur a proposé un modèle avec des critères d’économie d’énergie.

A retenir : le froid aspire le chaud. Le transfert est réalisé par convection de l’air ou rayonnement puis par conduction du matériau. Les meilleurs isolants ont une structure qui fractionne et immobilise l’air au maximum.

Une fiche technique sera distribuée et commentée le jour de la visite.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier