JA24 : DPU : la réserve est vide pour les jeunes installés

Fabien JOFFRE, secrétaire général JA24 et Dominique JOUSSAIN, Vice-président installation JA24

Au mois d'avril de cette année, nous nous soulevions contre la volonté du gouvernement de vider les réserves départementales de DPU afin d'alimenter des programmes nationaux. Malheureusement aujourd'hui le mal est fait. Tous les DPU de Dordogne non activés depuis plus de 3 ans ont bien été repris administrativement, mais ne sont jamais redescendus dans le département. Le bilan aujourd'hui est amer : à peine une dizaine de jeunes installés pourront prétendre à une revalorisation ou une attribution de DPU, étant donné le montant dérisoire de la réserve départementale.
La crise qui secoue le monde agricole est particulièrement dure pour les jeunes installés, qui sont littéralement pris à la gorge entre les prix qui chutent, les charges qui s'envolent et les emprunts souvent lourds dû à leur installation. De plus une installation, même dans le cadre familial, est souvent synonyme de reprise de foncier, et parfois les DPU ne suivent pas. Les jeunes installés se retrouvent donc souvent avec des surfaces sans DPU ou avec des DPU faibles, mais sont aujourd'hui sans moyens d'avoir une réelle revalorisation ou attribution.
Cette situation est inadmissible et compromet l'avenir de notre métier. Une fois encore tous les discours de nos politiques vont dans le sens d'une priorité donnée à l'installation, mais les actes sont loin d'être à la hauteur : les réserves départementales sont vides, et les conditions d'accès à la réserve nationales la rendent inaccessible ! Il est urgent que le gouvernement se penche sur la mise en place d'un véritable programme d'attribution et de revalorisation des DPU des jeunes installés.

Source Jeunes Agriculteurs 24

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier