Justice : Les grévistes de la faim doivent quitter la Maison du lait

La justice a demandé aux grévistes de la faim de la Confédération paysanne de quitter dans un délai de 38 heures, à partir de mercredi 17h, les locaux de l'interprofession laitière à Paris, faute de quoi ils seront expulsés.

Depuis le 8 septembre, la Confédération paysanne, syndicat minoritaire agricole, occupe la « Maison du lait », exigeant de siéger au sein de l'interprofession pour participer aux discussions sur la politique laitière et notamment les prix payés aux producteurs.

Dans son ordonnance de référé, le TGI de Paris, saisi par les locataires et le propriétaire de la maison occupée, considère que cette occupation « constitue un trouble illicite qu'il convient de faire cesser ». Il constate aussi que « le mode d'occupation (...) a évolué vers un certain assouplissement du blocage », mais estime que « le choix de la nouvelle forme d'action évoquée de grève de la faim (...) révèle la volonté de pérenniser la présence dans les lieux ».

Le juge « invite » par conséquent les occupants illicites « à quitter l'ensemble des locaux » concernés « au plus tard à l'expiration d'un délai de 38 heures » -soit vendredi à 07h- censé permettre « un délaissement des lieux dans les meilleures conditions de dignité des personnes ».

« A défaut », il sera procédé à leur expulsion « si besoin avec le concours de la force publique et d'un serrurier », ajoute l'ordonnance.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier