L'agroalimentaire résiste à la crise

L'agroalimentaire résiste à la crise

Les industries alimentaires ont enregistré une hausse de 6,8% de leur chiffre d'affaires en 2011 en dépit de la crise, selon Jean-René Buisson, président de l'Ania, le syndicat patronal du secteur.

"Malgré des turbulences économiques, climatiques et géopolitiques, le secteur agroalimentaire s'en sort plutôt bien", a souligné le patron de l'association nationale des industries alimentaires (Ania) lors d'un point presse. Le chiffre d'affaires du secteur a progressé de 6,8% à 157,2 milliards d'euros. Hors inflation, la hausse est ramenée à 1,5%, a précisé M. Buisson.

Les effectifs de l'industrie agroalimentaire qui compte 10.500 entreprises, pour l'essentiel des PME, voire des TPE, demeurent stables à 500.000 salariés, a ajouté M. Buisson. L'agroalimentaire est le premier secteur industriel français tant en termes de chiffres d'affaires que d'emplois.

La France, 4ème exportatrice mondiale

Selon ce dernier, les "turbulences" menacent de perdurer en 2012 et 2013 avec notamment la poursuite de la hausse des matières premières agricoles. En 2011, les cours ont progressé de 31%.

 M. Buisson s'est félicité de l'excédent commercial agroalimentaire tout en pointant le fait que cette performance était surtout due à deux secteurs, les vins et spiritueux d'un côté et les produits laitiers de l'autre. Dans l'ensemble, la France perd des parts de marché aux niveaux mondial et européen et se retrouve aujourd'hui 4ème exportatrice mondiale, talonnée par le Brésil.

M. Buisson s'est également dit satisfait que son secteur passe désormais sous la tutelle du ministère de l'Agriculture. "C'est une première et c'est un signe positif", a-t-il déclaré. Une rencontre est prévue le 4 juin avec le nouveau ministre, Stéphane Le Foll. "Notre sort est lié à celui de l'Agriculture", a estimé M. Buisson.

Source Afp

Sur le même sujet

Commentaires 1

pietin113

a quand une juste repartition des marges?

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier