L'Aquitaine se mobilise en faveur des agriculteurs et viticulteurs victimes des intempéries

L'Aquitaine se mobilise en faveur des agriculteurs et viticulteurs victimes des intempéries

Les élus régionaux ont voté l'attribution d'une subvention d'1,1 M€ pour la mise en œuvre de dispositifs d'intervention à moyen terme en faveur des agriculteurs et viticulteurs victimes des intempéries en 2013.

"Par cette aide, la Région Aquitaine réaffirme son soutien aux sinistrés, déjà accompagnés en urgence dès le mois de juillet par la mise en œuvre d'un dispositif prenant en charge une partie des intérêts de prêts de trésorerie amenant le taux de ceux-ci à 0% » explique la Région Aquitaine dans un communiqué.

La plupart des sinistres survenus en Dordogne, en Gironde, dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques en 2013 auront en effet un impact sur la trésorerie des exploitations en 2014, voire au-delà. Pour faire face à cette situation, en concertation avec l’État et le Conseil général de la Gironde, la Région propose des mesures d'ingénierie financière prenant les formes suivantes :  prêt de consolidation des prêts moyens et longs termes ou report d'annuités ;  prise en charge d'une partie des intérêts sur les emprunts en cours ; prêt de reconstitution du fonds de roulement.

1.500 dossiers de restructuration des prêts ou allègement de charges

« Ces dispositifs seront basés sur une étude au cas par cas avec l'appui des banques. Les prêts envisagés, d'une durée maximale de 5 ans, seront proposés à taux réduit. Au travers du fonds d'allègement des charges, les collectivités et l’État sont sollicitées pour baisser les taux d'intérêts, l'objectif étant d'arriver à 0,5% et 0% pour les nouveaux installés. La prise en charge, partielle ou totale, des intérêts d'emprunts sera ciblée sur les exploitations les plus sinistrées », explique la Région.

Pour l'ensemble de l'Aquitaine, il est ainsi envisagé 1.500 dossiers de restructuration des prêts ou allègement de charges pour les agriculteurs et viticulteurs touchés.

A ce soutien s'ajoute une aide exceptionnelle de 441.818 € pour la réalisation de travaux de réhabilitation de berges et de restauration du bon écoulement des Gaves de Pau et d'Ossau, de l'Adour et de ses affluents, détruites ou fragilisées par les crues majeures survenues en juin 2013 sur les départements des Landes et des Pyrénées-Atlantiques.

Sur le même sujet

Commentaires 1

pietin113

Comme d'hab, les banques preteront a ceux qui n'en n'ont pas besoin et a savoir que les REDRESSES JUDICIAIAIRES ,eux,n'auront qu'a se mettre au regime ou liquider!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier