L'excédent agricole baisse à cause des céréales

S.C.

L'excédent agricole baisse à cause des céréales
Les ventes de blé tendre diminuent de 21 % par rapport à novembre 2014, sous l’effet de la baisse des quantités vendues vers l’UE (- 14 %) mais surtout vers les pays tiers (- 29 %).

L'excédent commercial agricole français a reculé en novembre, pour le 2e mois consécutif, à cause de la baisse des exportations de céréales, en particulier le blé, selon les dernières statistiques du ministère de l'Agriculture.

L'excédent a atteint 876 millions d'euros en novembre, en recul de 68 millions d'euros par rapport à novembre 2014 (-7%), selon Agreste.  "Alors que l'excédent progressait, sur un an, presque tous les mois depuis mars 2015, ce dernier diminue pour le deuxième mois consécutif", est-il souligné dans la note. Une baisse imputée en grande partie au recul des exportations de céréales.

Excédent brut

En cumul sur les douze derniers mois, l'excédent est en baisse de 1,2% (-11% pour les produits bruts). "Néanmoins, il progresse vers l'Amérique du Nord et l'Asie, sous l'impulsion des vins et alcools", précise Agreste.

La France peine à exporter ses excédents de blé

Pour les produits agricoles bruts, l'excédent retiré des échanges de recule ainsi de près de 50% (par rapport à novembre 2014), avec notamment 20% de baisse pour les céréales et 10% pour les oléoprotéagineux.

Les exportations de blé tendre sont notamment en repli vers les pays tiers du fait de la contraction des ventes vers l’Égypte et vers l’Asie. Le blé est moins demandé en raison d'une forte moisson mondiale et d'une concurrence accrue, notamment de la part de l'Argentine. Les exportations d’orge régressent aussi de 46 millions d’euros vers l’UE.

les exportations de céréales sont en baisse

A l’inverse, les exportations de bovins vivants augmentent de 44 millions d’euros (+37 %), grâce aux envois vers l’Italie et l’Espagne. De même, les exportations de légumes sont en hausse de 25 millions d’euros (+ 17 %) , soutenues surtout par la pomme de terre.

Forte progression des exportations de vins et champagne sur un an

En produits transformés, l’excédent augmente au contraire de 26 millions d’euros, à 786 millions d’euros en novembre 2015.

baise des exportations de produits laitiers

Les exportations augmentent de 211 millions d’euros par rapport à novembre 2014 (+ 6 %). Les ventes de boissons alcoolisées continuent de progresser sur un an (+90 millions d’euros), grâce principalement aux exportations de vins et champagne vers les pays tiers et plus particulièrement la Chine (+ 24 millions d’euros) et les États-Unis (+ 18 millions d’euros).

Dans un contexte de repli de la demande mondiale, les ventes de produits laitiers reculent de 38 millions d’euros.

 

produits bruts

Source Agreste

Sur le même sujet

Commentaires 2

acid

un type disait que la baisse des matieres premieres au niveau mondial, la chine qui a du mal , le bresil qui est pas bien , tout ca lui disait qu on etait peut etre comme avant 2008... et de rajouter l'europe et la russie vont s'effondrer mais il ne sait pas lequel des deux en premier .... ce type c georges soros

MANOIR884

C'est bien de parler du champagne, mais n'oubliez pas le cognac avec ses 2.4 milliards d'euros à l'exportation!

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier