L'herbe ça se cultive, une deuxième édition technique et conviviale

Bénédicte Boissier et Fabien Clément

L'herbe ça se cultive, une deuxième édition technique et conviviale

Une centaine d'agriculteur a assisté le 7 mai dernier à la deuxième édition de « L'herbe ça se cultive », organisée par la Chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme et Domagri. Les visiteurs ont pris connaissance des résultats de la collection fourragère mise en place depuis près de 4 ans sur l'exploitation de Marc Rougier à Vitrac.

L'herbe un atout

Cette manifestation a permis de constater encore une fois, l'importance du renouvellement des prairies temporaires dans les Combrailles, un atout pour acquérir l'autonomie fourragère dans les exploitations. Tous ont noté que les associations graminées-légumineuses apportent des solutions en matière de fertilisation, de rendement, de valeur alimentaire des fourrages.

* Le document technique de cette journée est disponible auprès de la Pra Combrailles

Les résultats

Présentation par Stéphane Violleau de la Chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme, des résultats : rendement et valeur alimentaire, de la collection fourragère.

 

Les atouts

Explications données par M. Dumergue du GNIS sur les atouts des différentes espèces et variétés de la plate-forme fourragère(Ray Grass anglais, Ray Grass Italien, fétuque, dactyle, mélanges et associations graminées-légumineuses.

 

La synthèse

Jean-Gérald Zapata (EDE du Puy-de-Dôme) et Charles Henri Layat (FDCUMA), ont présenté la synthèse des coûts des différents chantiers de la récolte de l'herbe.

 

Les démonstrations

Les participants ont pu examiner de près comment obtenir une bonne qualité de fauche des fourrages par rapport à la hauteur de l'herbe.

Source Chambre d'Agriculture du Puy-de-Dôme

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires