L’Union européenne doit se réformer sans délai selon la Coordination rurale

Lise Monteillet

L’Union européenne doit se réformer sans délai selon la Coordination rurale

La Coordination rurale souhaite, qu’au-delà « des réactions à chaud », la décision des citoyens britanniques de sortir de l’Union européenne sonne « enfin comme une alerte salutaire aux oreilles particulièrement sourdes des gouvernants européens et des institutions de l'UE. »

Après le vote britannique, la Coordination rurale appelle, dans un communiqué, à « reprendre politiquement le pouvoir, pour ne plus le laisser à une instance technocratique telle que la Commission européenne ». Elle ajoute : « Celle-ci doit retrouver sa place de coordinatrice plutôt que de décideuse, et laisser ce soin aux parlementaires ». Sur les questions agricoles, le syndicat réclame « davantage de régulation avec une réelle préférence communautaire pour retrouver des prix rémunérateurs ».

La Coordination rurale s’interroge sur l’avenir des agriculteurs britanniques et se déclare « solidaire » : « Les agriculteurs britanniques sont, comme tous les agriculteurs européens, sous perfusion des aides de la Politique agricole commune (PAC) qui leur permettent, plus ou moins durablement, de survivre. Leur sortie de l'Union européenne n'est certes pas pour demain mais que deviendront alors ces agriculteurs ? »

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier