La bête des Vosges est « probablement » un loup

Selon un cliché pris par un piège photographique dans la montagne, les attaques de brebis qui désespèrent depuis plusieurs semaine les éleveurs du massif des Vosges sont « probablement » l'oeuvre d'un loup.

L'affaire de la « bête des Vosges », version 2011, avait commencé courant avril, lorsqu'en quinze jours, six attaques nocturnes avaient fait 26 victimes dans le petit village de montagne de Ventron. Les autorités avaient d'abord avancé l'hypothèse d'un prédateur canin, mais celle du loup avait également été évoquée, notamment en raison de la violence des forfaits.

En mai, plusieurs attaques dans la commune voisine de La Bresse avaient convaincu les éleveurs qu'il s'agissait d'un loup, notamment après qu'un poulain fut sérieusement blessé. « Pour oser attaquer un cheval, ça ne peut pas être un chien! », avait estimé Jean-Yves Poirot, l'éleveur victime.

Depuis trois mois, les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage avaient récolté le maximum d'indices pour établir la présence du loup dans le massif, notamment en ramassant des crottes et en installant des pièges photographiques. Si les investigations fécales n'ont rien donné, un cliché pris dans le massif établit avec une quasi certitude que l'hypothèse du loup, au départ jugée fantaisiste, doit s'imposer.

Aucune trace de loup n'avait été détectée dans les Vosges depuis plus de 80 ans, si ce n'est un cadavre découvert en janvier 1995.

Source d'après AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier