La chienne responsable d'attaques de moutons abattue

Une chienne de type Labrador, suspectée d'être au centre des attaques perpétrées depuis quelques semaines contre des troupeaux d'ovins dans la région d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) a été abattue mercredi matin.

L'animal, blessé mardi soir par les agents de l'office national de la chasse et de la faune sauvage, a été abattu mercredi matin près du lieu-dit Le Repaire, sur la commune d'Oradour, selon un communiqué de la préfecture.
« Cette chienne noire de type Labrador correspond en tous points à l'animal identifié comme se trouvant au centre des attaques de bétail des dernières semaines ».

Après un premier contact établi mardi soir grâce à un témoignage, une battue a été organisée mercredi matin durant laquelle « un tir définitif a permis de la neutraliser », a précisé Michel Laborie, le sous-préfet de Rochechouart qui coordonnait l'opération.

« On va lever le dispositif », piloté par la préfecture avec l'office national des forêts, la Direction départementale des territoires et les gendarmes, « non sans continuer à être vigilant quelques temps », a-t-il ajouté.

Le 8 avril, un chien qui avait participé aux attaques qui ont causé la mort d'une quarantaine de moutons ces dernières semaines et qui appartenait à une conseillère municipale de la commune avait été abattu.

La chienne Labrador abattue mercredi est également suspectée d'avoir été la meneuse des attaques survenues en septembre 2010 sur le même territoire et qui avaient conduit à la mort d'une centaine d'ovins.

Source AFP

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier