La coopérative Elva Novia à la rencontre de ses éleveurs

ELVA NOVIA

Assemblée de section à BESSE (63) le 28/10/2016

Le Président CHAUMONT vient de conclure le cycle de 12 Assemblées de Sections de la coopérative d’insémination Elva Novia, sur les différents départements de son territoire.

Les assemblées de sections ont été l’occasion de réaliser un bilan, bientôt 4 années après la fusion et la création d’Elva Novia.
La fusion a permis d’investir dans de nouveaux services pour les éleveurs, avec les Plans d’Accouplements individualisés, le déploiement des Suivis Repro, une meilleure réactivité pour les échographies et pour le ravitaillement en doses des équipes d’inséminateurs. De nouvelles compétences ont été mises à disposition des éleveurs, avec un vétérinaire, une spécialiste Reproduction, un technicien spécialisé en Monitoring. Enfin, les équipes terrain ont été renforcées avec la création des postes d’un 3ème nutritionniste, d’un 4ème technicien Hygiène, d’un 2ème pareur.

Les assemblées de sections ont été l’occasion de réaliser un bilan, bientôt 4 années après la fusion et la création d’Elva Novia.
La fusion a permis d’investir dans de nouveaux services pour les éleveurs, avec les Plans d’Accouplements individualisés, le déploiement des Suivis Repro, une meilleure réactivité pour les échographies et pour le ravitaillement en doses des équipes d’inséminateurs. De nouvelles compétences ont été mises à disposition des éleveurs, avec un vétérinaire, une spécialiste Reproduction, un technicien spécialisé en Monitoring. Enfin, les équipes terrain ont été renforcées avec la création des postes d’un 3ème nutritionniste, d’un 4ème technicien Hygiène, d’un 2ème pareur.

Assemblée de section à Montpont-en-Bresse (71)  le 17/11/2016

Aujourd’hui, Elva Novia ambitionne également d’intensifier ses engagements dans la création génétique, et d’accompagner efficacement les éleveurs partenaires d’EVOLUTION et de GENES DIFFUSION en race Prim’Holstein, de CHAROLAIS UNIVERS et de GENES DIFFUSION en race Charolaise, d’UMOTEST en race Montbéliarde, de CREALIM en race Limousine, de BGS en race Brune et de SIMMENTAL France en race Simmental. Ces différents investissements permettent aujourd’hui à la coopérative de proposer à ses adhérents l’offre génétique la plus large, avec les gammes des principales entreprises de sélection raciales.

La fusion a également permis de larges économies sur les coûts de fonctionnement. Le personnel administratif ne représente que 10% des effectifs, et 4 € par vache inséminée.
Ainsi, les éleveurs ont constaté que les tarifs des Inséminations Elva Novia en 2016 sont en moyenne équivalents aux tarifs GENESIA de 2012. Certes, quelques transferts ont été constatés entre races, avec notamment une diminution des tarifs moyens en Montbéliard, Charolais Croisement et Blanc Bleu Belge, et une légère augmentation en Prim’Holstein. Néanmoins, les éleveurs avec des taux de retours dégradés ont subi une augmentation de leur tarif, tandis que les éleveurs avec de bons taux de retours ont constaté une diminution. Ainsi, la coopérative propose un large accompagnement des éleveurs pour maîtriser la reproduction, et en réduire le coût par le nombre de retours.
Les éleveurs ont analysé le coût de revient des Inséminations, largement impacté par le nombre élevé de km par vache inséminée. Les inséminateurs Elva Novia subissent 55 000 km par an, soit plus de 1000 h de déplacement en voiture.

Néanmoins, les éleveurs ont unanimement validé le choix du Conseil d’Administration d’harmoniser la tarification, en mutualisant les coûts de revient, et en assumant une solidarité vis-à-vis des éleveurs des territoires les plus défavorisés.
Le Président est revenu sur la démission de plusieurs administrateurs et le débauchage d’inséminateurs Creusois par une coopérative voisine et a donné rendez-vous à ses adhérents à GUEUGNON, le 8 décembre, pour l’Assemblée Générale de la coopérative.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires