Lactalis revalorise le prix du lait... : La production caprine fait sa place en Aveyron

Eva DZ

Lactalis revalorise le prix du lait... : La production caprine fait sa place en Aveyron

Lactalis annonce une revalorisation du prix du lait de chèvre à la production. Le responsable départemental (FDSEA) et national (FNEC) Jacky Salingardes, salue cette initiative.

Que vous inspire cette revalorisation ?

«En tant que responsable national, j'ai participé aux négociations qui ont abouti à cette revalorisation. Nous avons obtenu une hausse de 20 euros/1000 litres, ce qui est plutôt positif et encourageant pour les producteurs aveyronnais mais aussi français. J'espère que l'ensemble des entreprises va aller dans ce sens.

Comment se porte l'élevage caprin en Aveyron ?

La production se développe bien plus en Aveyron qu'ailleurs. Cette dynamique a bien été comprise par Lactalis et a pesé dans les négociations. L'Aveyron est devenu le premier département français en augmentation de collecte (autour de 5%) contre une stagnation au niveau national. La collecte française est une fois de plus en sous-réalisation : en 2008, près de 25% du lait transformé est importé, c'est trop.

Quelles sont les perspectives ?

L'Aveyron a vraiment une carte à jouer. Ses producteurs caprins sont jeunes, ils ont de l'ambition. Une quinzaine de créations d'atelier sont prévues en 2009/2010. Je pense que le département peut produire une vingtaine de millions de litres supplémentaires. De plus, plusieurs outils sont mis en place pour accompagner les producteurs autour du thème «Bien vivre du lait de chèvre» : index économiques, guide de l'alimentation, ...
Preuve du développement de la production en Aveyron : nous accueillons l'assemblée générale de la FNEC le 9 avril prochain».

Propos recueillis par Eva DZ

Lactalis encourage la production de lait de chèvre

Le groupe Lactalis a décidé cette semaine, en accord avec ses producteurs, de revaloriser le prix du lait de chèvre à la production à compter du 1er janvier 2009. Cette décision se traduit par une nouvelle augmentation de 20 euros/1000 litres. Renouvelant ainsi sa volonté forte d'encourager la production laitière régionale, le groupe apporte également son soutien à l'installation des jeunes producteurs en production caprine. Une charte signée avec l'entreprise leur permet de bénéficier sur les deux premières années, d'une prime jeune producteur pour toute installation ou création d'un nouvel atelier caprin.
Enfin, l'entreprise propose des aides pour l'accompagnement au développement de la production par l'accroissement du cheptel caprin, afin de contribuer à dynamiser la production de lait de chèvre sur ses zones de collecte situées dans les régions Poitou-Charentes, Vendée, sud Pays de Loire, Limousin et Aveyron. Lactalis donne ainsi un signal fort aux producteurs de lait de chèvre pour qu'ils intensifient leurs investissements et continuent à développer cette production qui bénéficie d'un potentiel de croissance important et valorisant, grâce à l'innovation et aux investissements réalisés dans les usines de Riblaire (Deux Sèvres) sous la marque Président et de Rodez (Aveyron) sous la marque Lactel.

Source La Volonté Paysanne

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier